8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Trump promet le "feu et la fureur" à la Corée du Nord : "La situation est inquiétante"

Invitée sur franceinfo, Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes "prend très au sérieux" les menaces de Donald Trump à la Corée du Nord.

avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Nathalie Loiseau, Ministre auprès du ministre de l\'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes.
Nathalie Loiseau, Ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

Les menaces de Donald Trump à la Corée du Nord sont "une situation inquiétante" a expliqué ce mercredi Nathalie Loiseau, ministre chargée des Affaires européennes. 

Crise migratoire : "installer des hot spots" en Afrique

Interrogée sur la proposition d'installation de hot spots sur le sol africain pour les demandeurs d'asile, Nathalie Loiseau a précisé la position de la France . "L’idée c’est d’empêcher que des migrants meurent en mer, quasi quotidiennement", explique la ministre. "Il faut donc pouvoir examiner les demandes d’asile de ces personnes qui souhaitent venir en Europe quand elles sont encore sur le sol africain, au Niger et peut-être au Tchad."

Concernant la coopération européenne et l’accueil des migrants, Nathalie Loiseau a assuré que "le gouvernement italien [n’était] pas seul", affirmant que l’Union européenne soutient les efforts du gouvernement italien. "Il y a 900 millions d’euros qui ont été transférés à l’Italie pour l'aider ", a déclaré la ministre.

Cédric Herrou "en contradiction avec l’action d’un gouvernement"

Ce mercredi sur franceinfo, la ministre chargée des Affaires européennes a réagi à la condamnation, mardi, de Cédric Herrou à 4 mois de prison avec sursis pour aide à l’immigration clandestine parce qu’il héberge et assiste des réfugiés dans la Vallée de la Roya. "On est dans un État de droit et on peut avoir des convictions" a d'abord expliqué Nathalie Loiseau. Cependant, "on ne fait pas ce type d’action à la place de l’Etat, en contradiction avec l’action d’un gouvernement", a-t-elle déclaré. Selon la ministre, il n’y a pas un pays au monde "qui soit en situation d'acceuillir du jour au lendemain tous ceux qui veulent y venir, indistinctement qu’ils soient réfugiés ou qu’ils soient migrants économiques".

Des travailleurs détachés au Brexit

Alors qu'Emmanuel Macron fera une tournée européenne fin août, en Autriche, en Bulgarie et en Roumanie pour aborder la réforme de la directive européenne sur les travailleurs détachés, Nathalie Loiseau s'est exprimée sur le sujet. La ministre veut "un meilleur équilibre pour mettre fin au dumping social en Europe".

Pour elle, le but c'est que les travailleurs en France ne soient pas victimes de concurrence déloyale de travailleurs qui viennent d’autres pays de l’Union européenne. "Ce qui pose problème en Europe, c’est le déséquilibre en matière de protection sociale entre une partie de l’Europe et l’autre", ajoutant que "cette situation [avait] très probablement conduit certains électeurs britanniques vers le Brexit".

L'intégralité du 8h30 Politique du mercredi 09 août

Nathalie Loiseau, Ministre auprès du ministre de l\'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes.
Nathalie Loiseau, Ministre auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)