8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Réforme du code du Travail : "Une loi XXL cataclysmique pour les salariés", juge Sophie Montel

L'eurodéputée FN, invitée de franceinfo mardi, a reproché au gouvernement de vouloir appliquer davantage de flexibilité et de dérégulation, tout en redoutant une future baisse des salaires. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Sophie Montel, vice-présidente de l\'association \"Les Patriotes\", députée FN au Parlement européen.
Sophie Montel, vice-présidente de l'association "Les Patriotes", députée FN au Parlement européen. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

Sophie Montel, eurodéputée Front national (FN), invitée de franceinfo mardi 22 août, a réagi aux ultimes concertations qu'entament aujourd'hui le gouvernement et les partenaires sociaux autour de la réforme du code du Travail. Selon l'élue frontiste, proche de Florian Philippot, "on se trouve face à une loi Travail XXL directement impulsée par l’Union européenne". "Monsieur Macron et Monsieur Philippe suivent la feuille de route de l’Union européenne. Elle va impulser davantage de flexibilité et de dérégulation dans le monde du travail", a-t-elle expliqué, ajoutant qu'il s'agit de "détricoter" le code du Travail. "Cela va être cataclysmique pour les salariés", prédit-elle. 

L'eurodéputée dit aussi redouter une baisse des salaires. "Il y a un projet en France de baisse des salaires (...) Durant le quinquennat de Monsieur Macron, vous verrez qu’on s’attaquera au smic, c’est dans les cartons de l’Union européenne", a affirmé Sophie Montel. 

Terrorisme : le "nom du fléau"

Interrogée sur la lutte contre le terrorisme, Sophie Montel, vice-présidente de l'association Les Patriotes lancée en mai dernier par Florian Philippot, a reproché aux pouvoirs publics, au gouvernement, au président de la République de "ne pas avoir le courage de donner le nom du fléau qui ravage notre société, le fondamentalisme islamiste, et de ne pas lutter contre le communautarisme qui est le terreau." 

Selon l'élue FN, "il y a en France des mosquées radicales avec des imams étrangers qui prêchent la haine de la France et elles ne sont pas toutes fermées". 

Le pape renvoyé "à son troupeau"

Le pape François a souhaité lundi l'octroi de "visas temporaires" pour les migrants fuyant des zones de conflits. "Le pape devrait se concentrer sur son domaine, à savoir la spiritualité et ne pas se mêler de politique", a réagi Sophie Montel. "Il devrait plutôt réfléchir à pourquoi les églises se vident (...) C'est son travail, ce n'est pas de se mêler de la politique et de la politique des Etats", a-t-elle tranché.

"En France, il y a six millions de chômeurs, neuf millions de pauvres, dont trois millions d'enfants, qui vivent en dessous du seuil de pauvreté (...) Donc, sa Sainteté devrait se mêler de sa mission, à savoir s'occuper de son troupeau de fidèles", a conclu Sophie Montel.

Retrouvez l'intégralité de l'entretien de Sophie Montel sur franceinfo, le 22 août 2017.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Sophie Montel, vice-présidente de l\'association \"Les Patriotes\", députée FN au Parlement européen.
Sophie Montel, vice-présidente de l'association "Les Patriotes", députée FN au Parlement européen. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)