8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Réforme du Code du travail : "C'est le remplacement du chômage de masse par la précarité", juge Adrien Quatennens

Le député La France insoumise du Nord, Adrien Quatennens, invité lundi de franceinfo, a estimé que la mobilisation par les manifestations "peut venir à bout des ordonnances", sur la réforme du Code du travail. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le député La France insoumise du Nord (LFI), Adrien Quatennens, invité lundi 11 septembre de franceinfo.
Le député La France insoumise du Nord (LFI), Adrien Quatennens, invité lundi 11 septembre de franceinfo. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

Le député La France insoumise du Nord (LFI), Adrien Quatennens, invité lundi 11 septembre de franceinfo, a estimé qu'"il n'y a rien de bon" dans les ordonnances réformant le Code du travail. "Cela fait 20 ans que l'on suit la feuille de route du Medef", a-t-il ajouté. 

A la veille de la mobilisation à l'appel de la CGT, SUD, FO et UNSA à laquelle participeront des membres de LFI, l'élu Insoumis du Nord a estimé que "la réforme allait remplacer le chômage de masse par la précarité de l'emploi". Selon Adrien Quatennens, la réforme est justifiée, selon l'exécutif par la nécessité de "taper viter et fort". "Je pense que s’il y a des choses sur lesquelles il faut aller taper vite et fort, c’est notamment la question climatique, et je n’ai pas vu qu’il y avait d’ordonnance sur le climat encore, prévue au programme", a ajouté le député.

Macron : "un pompier-pyromane"

La commission d'enquête sur la gestion de l'ouragan Irma réclamée par plusieurs membres de l'opposition ce week-end doit être l'occasion de "tirer des conclusions, plutôt que de tirer sur l'ambulance", a déclaré Adrien Quatennens. "Je vois que les services de l'État sont en action, que le gouvernement s'en saisit. Il y a nécessité de répondre à l'urgence (...) Surtout il y a maintenant l'urgence de tirer des conclusions de cette affaire, parce que ce type de catastrophe va se reproduire, avec l'urgence climatique qui se présente."

Selon le député, la question qui se pose avec le drame de l'ouragan Irma est celle du changement climatique. "Il y a une urgence à revoir le logiciel complet (...) Pas simplement de faire les petits gestionnaires de crise ponctuelle."

 Adrien Quatennens reproche à Emmanuel Macron de "jouer les pompiers-pyromanes" en acceptant "provisoirement et sans vote des Parlements nationaux le CETA, [l'accord de libre-échange avec le Canada]". "On ne peut pas, d'un côté, favoriser le libre-échange et une politique productiviste comme celle que favorise Emmanuel Macron, et, ensuite, pleurer à chaudes larmes de crocodile contre ce qu'il vient de se passer", a-t-il déclaré.

La prise de pouvoir : objectif "ultime"

Face à La France insoumise, "tout le monde panique", a déclaré Adrien Quatennens, en réagissant notamment aux critiques de Marine Le Pen samedi les "islamo-trotskistes" du parti de Jean-Luc Mélenchon. "Quand on en est réduits aux invectives et aux insultes, c'est qu'on est à court d'arguments (...) Nous sommes des gens sérieux qui travaillons, qui nous préparons méthodiquement et tout ce que nous posons politiquement, cela reste autant d'étapes intermédiaires vers ce qui reste notre objectif ultime, la prise du pouvoir dans ce pays."

Des propos que le député La France insoumise du Nord va ensuite atténuer en ajoutant, "démocratiquement, pacifiquement..." Mais Adrien Quatennens en est convaincu : "Le moment venu nous serons le recours nécessaire. Notre heure viendra. Le plus tôt sera le mieux." 

Regardez l'intégralité de l'entretien d'Adrien Quatennens sur franceinfo le lundi 11 septembre 2017.

RADIO FRANCE / FRANCEINFO

Le député La France insoumise du Nord (LFI), Adrien Quatennens, invité lundi 11 septembre de franceinfo.
Le député La France insoumise du Nord (LFI), Adrien Quatennens, invité lundi 11 septembre de franceinfo. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)