8h30 Toussaint-Aphatie, France info

Présidentielle : écologie, cannabis... Cécile Duflot pointe les contradictions d'Emmanuel Macron

Invitée politique de franceinfo jeudi, la député EELV de Paris, Cécile Duflot, a dénoncé l'opportunisme politique d'Emmanuel Macron, "capable de dire un point et son contraire sur beaucoup de sujets", selon elle. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Cécile Duflot, députée écologiste de Paris, ancienne ministre du Logement et de l\'Egalité des territoires.
Cécile Duflot, députée écologiste de Paris, ancienne ministre du Logement et de l'Egalité des territoires. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)

Cécile Duflot, députée écologiste de Paris a relevé, jeudi 16 mars dans l'émission politique #8h30Apathie sur franceinfo, plusieurs contradictions du candidat Emmanuel Macron à l'élection présidentielle.

Je ne sais pas s'il a deux cerveaux mais il est capable de dire un point et son contraire sur beaucoup de sujets.

Cécile Duflot

à franceinfo

La députée de Paris, soutien de Benoît Hamon, a pris l'exemple des positions d'Emmanuel Macron en matière d'écologie : "Il est allé voir Pascal Canfin, directeur du WWF, et il a dit à quel point la biodiversité c'est important, à quel point il y était attaché. C'était le outing écolo". Puis, explique Cécile Duflot, "il était chez les chasseurs et on lui dit 'vous êtes soutenus par des écologistes'. Il répond de façon extrêmement méprisante : 'c'est bon les écolos, j'ai lu leur projet, je me suis arrêté à la ligne sur le nucléaire'".

Cécile Duflot a prolongé sa démonstration en évoquant la visite au salon de l'Agriculture du candidat du mouvement En Marche. "Faire comme Nicolas Sarkozy avec la FNSEA au salon de l'agriculture (...) et dire 'l'écologie ça commence à bien faire. Avec leurs normes, les écolos ils nous emmerdent'", s'est emporté Cécile Duflot, dénonçant une "une méthode de com' [communication]", que ce soit face à la FNSEA ou aux chasseurs. 

S'il faut reconnaître l'immense habilité communicationnelle séductrice d'Emmanuel Macron, très bien !

Cécile Duflot

à franceinfo

La députée écologiste de Paris a pris aussi l'exemple de sa position sur la légalisation du cannabis : "Emmanuel Macron va sur Médiapart et il explique que finalement il est ouvert sur la légalisation du cannabis", comme il l'avait expliqué sur France Inter.  "Puis il donne une interview au Figaro, et là, il dit hors de question la dépénalisation". C'est du "marketing segmenté", a expliqué Cécile Duflot. "Vous ne vendez pas le même produit de la même manière à telle ou telle personne." 

Quant à la position d'Emmanuel Macron sur l'échiquier politique, "je ne sais pas s'il est de gauche", a estimé l'ancienne ministre. "D'ailleurs, il ne le sait pas. Il dit qu'il est de gauche et de droite. En fait, il dit les deux choses. Si vous vous bouchez une oreille vous êtes d'accord, si vous ouvrez l'autre oreille, vous n'êtes plus du tout d'accord", a-t-elle ajouté.

Plutôt Macron que Le Pen

Et si Emmanuel Macron est qualifié pour le second tour de la présidentielle face à Marine Le Pen ? "Et bien je voterai pour n'importe qui face à Marine Le Pen", répond Cécile Duflot.  Sur franceinfo, l'ancienne ministre écologiste a invité "tous les gens qui nous écoutent à lire le livre de Marine Tondelier, [NDLR, une jeune élue d’opposition (EELV) d’Hénin-Beaumont, Nouvelles du Front ] qui raconte ce que c'est le FN au pouvoir.(...) Le fascisme rampant, c'est ça. Ça ne peut pas être relooké".

Cécile Duflot, députée écologiste de Paris, ancienne ministre du Logement et de l\'Egalité des territoires.
Cécile Duflot, députée écologiste de Paris, ancienne ministre du Logement et de l'Egalité des territoires. (RADIO FRANCE / JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT)