Dimanche en politique, France 3

"Dimanche en politique". Invitée : Marine Le Pen

a revoir

Présenté parFrancis Letellier

Diffusé le 19/03/2017Durée : 00h45

Voir la vidéo
Suivez le live et réagissez en direct
avatar
franceinfoFrance 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au moment où certains de ses proches sont visés par des accusations d'antisémitisme et où les affaires judiciaires polluent sa campagne, Marine Le Pen s'en est pris une fois de plus aux médias "acharnés" et au "système qui veut à tout prix se maintenir". La candidat du Front national à la présidentielle était l'invitée de "Dimanche en politique" sur France 3, dimanche 19 mars. 

• Marine Le Pen dénonce le "désordre généralisé" en France. Et ce dans tous les domaines, notamment en matière de lutte contre le terrorisme, après l'attaque à l'aéroport d'Orly. Face au terrorisme, "notre gouvernement est dépassé, ahuri, tétanisé, comme un lapin dans les phares d'une voiture", a jugé la candidate en réunion publique à Metz (Moselle) samedi.

• Bernard Cazeneuve dénonce ses "outrances". En réaction, le Premier ministre a tablé des "déclarations anxiogènes" : "Les responsables politiques, alors que la menace reste extrêmement élevée, doivent faire preuve plus que jamais de dignité."

• Deux de ses proches s'en prennent aux médias. Dans un livre sorti mercredi, Marine est au courant de tout, et une enquête diffusé par "Envoyé Spécial", jeudi sur France 2, des témoignages mettent en cause Frédéric Chatillon et Axel Loustau, deux hommes au cœur de l'organisation de ses campagnes électorales, accusés d'antisémitisme. "J'emmerde ces 'journalistes' qui se permettent de raconter n'importe quoi", a réplique le premier sur Facebook, tandis que le second a dénoncé le travail de "militants cachés derrière une carte de presse".

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==