Avenue de l'Europe, le mag, France 3

"Avenue de l'Europe, le mag". L'Europe face à l'économie criminelle

a revoir

Présenté parVéronique Auger

Diffusé le 16/11/2016Durée : 01h5

Voir la vidéo
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a deux ans, la Commission européenne a souhaité que les Etats membres réintègrent une partie du chiffre d’affaires de l’économie criminelle dans leurs statistiques officielles. De fait, dans la plupart des 28 pays de l’Union européenne, activités légales et illégales se mêlent désormais intimement.

En 2014, la prise en compte de l'argent de la drogue et de la prostitution a même pu représenter une bonne nouvelle pour certains des Vingt-Huit, comme l'Italie. "Selon la Banque d'Italie, l'économie criminelle représentait, en 2012, 10,9% du PIB. Le chiffre d'affaires de la 'Ndrangheta [la très puissante mafia calabraise], atteignait, lui, 53 milliards d'euros en 2013, presque autant que Peugeot et Airbus !" écrivait alors Challenges.

Le chiffre d'affaires de la mafia, c'est 10% du PIB italien

La lutte contre la (ou plutôt les) mafia(s) en Italie est au sommaire du prochain numéro du magazine "Avenue de l'Europe", ainsi que la traite des enfants en Roumanie, qui se fait parfois en famille. Que peut faire l’Union européenne contre ce fléau ?

Les reportages sont suivis d'un débat animé par Véronique Auger, qui reçoit Pierre Moscovici. Le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l’Union douanière est interrogé avec la participation, notamment, de Domenico Quirico, journaliste à La Stampa et auteur d'une enquête sur les liens de la 'Ndrangheta avec Daech.

Au sommaire 

Roumanie : des enfants qui rapportent

Septembre 2012 : 200 policiers investissent trois camps roms en Seine-Saint-Denis. Au départ de l’enquête, une forte augmentation de vols de portables dans la capitale et son métro. Elle aboutira à démanteler tout un réseau de clans familiaux. Ce sont les parents eux-mêmes qui obligeaient leurs enfants à voler des portables et des portefeuilles. Petits larcins mais gros trafic : il s'agit d'une exploitation organisée d’enfants à des fins criminelles. C'est la forme de criminalité organisée la plus visible en France.

Après cette opération, 63 mineurs et 28 adultes au total sont arrêtés. La plupart sont originaires de Brăila, en Roumanie. Trois personnes sous mandat d’arrêt européen y ont été interpellées. Face à la justice, les charges sont lourdes : traite d’êtres humains, provocation de mineurs à la commission de crimes et délits, vols, recels de vols, le tout en bande organisée.

Une enquête de Régis Nusbaum et Yvon Bodin.

Italie : David contre Goliath

L’économie florissante du nord de l’Italie est gangrenée par les sociétés secrètes nées au sud. Aujourd'hui, le chiffre d’affaire des mafias représente toujours près de 10% du PIB du pays. Le gouvernement Renzi et la société civile tentent de stopper la progression de la Pieuvre.

Frédérique Maillard et Denis Bassompierre ont enquêté au nord de Milan, à Brescello, le fameux village de Don Camillo. L'ancienne mairie de Peppone vient d’être dissoute pour infiltration mafieuse. Les journalistes ont recueilli les témoignages exclusifs des petits patrons qui ont réussi à faire tomber le clan mafieux. Ils ont aussi filmé leur face-à-face durant le procès qui s'est ouvert au tribunal de Reggio d’Emilie, transformé en bunker.

Une enquête de Frédérique Maillard et Denis Bassompierre.

L'invité : Pierre Moscovici

Pierre Moscovici, commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, à la Fiscalité et à l’Union douanière, est l'invité de l'émission. Il est interrogé par Véronique Auger avec la participation de Domenico Quirico, journaliste au quotidien La Stampa et auteur de l’enquête "Des antiquités contre des armes. Des affaires en or entre Daech et la ‘Ndrangheta", et de Clotilde Champeyrache, maître de conférences à Paris VIII et auteure de Quand la mafia se légalise (éditions du CNRS).

La rédaction de "Avenue de l'Europe, le mag" vous invite à réagir à l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #AVDLE.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==