Avenue de l'Europe, le mag, France 3

"Avenue de l’Europe". L’Europe de la médecine douce

a revoir

Présenté parVéronique Auger

Diffusé le 12/04/2017Durée : 01h1

Voir la vidéo
logo
franceinfoFrance 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les Français champions d'Europe de la consommation de médicaments ? Eh non, contrairement à une idée reçue (enfin, pas tout à fait – mais Stefan De Vries y reviendra dans sa chronique). Fin 2015, une note de l'Institut de veille sanitaire et l'Agence nationale du médicament s'alarmait tout de même de notre surconsommation d'antibiotiques : 30% de plus que la moyenne européenne (d'où une dépense injustifiée de 71 millions d’euros… et une résistance accrue de certaines bactéries comme l'E. coli). 

Autre (relativement) bonne nouvelle : les Français, réputés amateurs d'anxiolytiques, y recourent un peu moins ces dernières années… mais encore beaucoup trop, alors que leurs dangers sont maintenant bien connus.

Les médecines "complémentaires" à développer

Si l'on ajoute les scandales sanitaires à répétition, comme les affaires du Mediator ou de la Dépakine, les raisons de faire le vide dans l'armoire à pharmacie ne manquent pas. En attendant, médicaments et chirurgie, les piliers de la médecine allopathique ou conventionnelle, gardent la part belle. Les "MAC", médecines alternatives et complémentaires, restent très insuffisamment développées. Pourtant, les choses évoluent, lentement... L'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, préconise très officiellement, dans un rapport récent, de mieux les intégrer dans les systèmes de santé existants.

Se soigner autrement, c'est souvent possible, et nos voisins européens peuvent nous donner des idées. La Belgique prescrit l'hypnose contre la douleur, l'Allemagne l'eau thermale, et le Danemark… le bonheur. "Avenue de l'Europe, le mag" d'avril a observé tous ces traitements.

Au sommaire

Belgique : patients sous hypnose

La Belgique est, avec la France, précurseur dans l’utilisation de l’hypnose en médecine. Cette technique prend une place de plus en plus importante jusque dans les plus grands hôpitaux. Désormais, tout semble possible chez nos voisins puisque sous hypnose, ils opèrent de la thyroïde ou posent des anneaux gastriques virtuels.

Un reportage de Hervé Dhinaut et Loïc Lemoigne.

Danemark : santé bonheur ?

Le World Happiness Report 2017 [en anglais], l’étude lancée par les Nations unies sur le bonheur dans le monde, classe le Danemark en tête de l’Union européenne. Sa recette miracle : le hygge. Mais les Danois sont-ils pour autant en meilleure santé ? Non ! Ils meurent plus jeunes que les Français, consomment plus d’antidépresseurs, et le taux de suicide y reste élevé. Pourquoi  ?

Une enquête de François Badaire et Steven Pichavant.

Baden-Baden : eaux miraculeuses

L’Allemagne est numéro un en Europe en matière de tourisme thermal avec près de 5 millions de curistes. On y compte 350 stations thermales, dont la plus prestigieuse est Baden-Baden. Dans cette ville d’eau historique, les cliniques ressemblent à des cinq-étoiles et les palaces offrent les meilleurs services médicaux. Pour retrouver une nouvelle jeunesse, une riche clientèle venue du monde entier peut choisir entre check-up, cure ou jeûne.

Un reportage de Frédérique Maillard-Laudisa et Denis Bassompierre.

L’œil de l’Européen

Ce mois-ci, le chroniqueur néerlandais Stefan De Vries s’étonne de la quantité de médicaments consommés par les Français.  

L’invité

Le professeur Michaël Peyromaure, professeur d’urologie à l’hôpital Cochin à Paris, est l’invité de cette émission.

La rédaction de "Avenue de l'Europe, le mag" vous invite à réagir à l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #AVDLE.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==