Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Mutuelles étudiantes, remboursez !

a revoir

Présenté parFrançoise Joly, Guilaine Chenu

Diffusé le 12/02/2015Durée : 01h30

Voir la vidéo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La LMDE, La Smeno, la Smerep, Mgel, Vittavi… Dans toute la France aujourd’hui, la sécurité sociale de 1,7 millions d’étudiants est confiée à une dizaine d’organismes spécialisés, appelés mutuelles étudiantes. Elles sont obligatoires et remplacent, durant les études supérieures, l'assurance maladie. Ce curieux système, où les étudiants ne sont ni dans la Sécu, ni en dehors, se perpétue depuis soixante-quatre ans.  Sans équivalent en Europe, ce système génère son lot de formalités, devenues de plus en plus fastidieuses au fur et à mesure de l’augmentation de la population étudiante.

Depuis deux ans environ, elles font l’objet de vives critiques : cartes vitales qui n’arrivent pas, remboursements qui peuvent se faire attendre des mois voire des années, les mutuelles étudiantes sont dans le viseur de nombreux détracteurs. A tel point que la Cour des Comptes réclame même leur suppression. En cause, la mauvaise qualité de leurs services et leur coût très élevé pour les finances publiques : 90 millions d’euros par an, soit 52€ par étudiant, entièrement payés par l’Assurance maladie.

Pourquoi les mutuelles étudiantes et notamment la plus importante d’entre elles, la LMDE, dysfonctionnent-elles autant ? Pourquoi ces organismes perdurent-ils ? Qui a intérêt à ce que rien ne bouge ?  

Enquête de Laure Pollez et Mathilde Hamet

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==