Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Les petites truanderies d'Airbnb

Paris est la capitale mondiale d'Airbnb. Le nombre d'appartements en location sur la plateforme de location "entre particuliers" est le plus élevé au monde. Pourtant, derrière certains profils se cachent des agences immobilières qui se jouent de la loi. Extrait d'"Envoyé spécial" du 28 janvier.

Voir la vidéo
FRANCE 2 / PIERRE-OLIVIER LABBE

Mis à jour le , publié le

Paris, première destination touristique au monde, compte logiquement le plus grand nombre d'appartements en location sur Airbnb. Sur une carte de la ville, disponible en ligne, sont recensées et géolocalisées toutes les offres de la plateforme. L'image est saisissante. Pourtant, lorsqu'on regarde de plus près les profils qui proposent des appartements à la location, on découvre un business très lucratif et parfaitement illégal.

Sur Airbnb, "Fabien" loue 203 appartements

La loi Alur autorise la location de sa résidence principale. Louer sa résidence secondaire s'apparente à une activité commerciale soumise à des taxes. Alors quand "Fabien" loue pas moins de 203 appartements simultanément ou "Delphine" plus d'une cinquantaine, il y a de quoi douter. Il s'agit en fait d'agences immobilières qui utilisent Airbnb pour mettre en location des biens que les propriétaires ne veulent pas louer sur de longues durées. Au téléphone, un agent immobilier anonyme le reconnaît : "Oui, la loi, je ne la respecte pas à 100%, c'est clair"...

Un extrait de "Ma vie ubérisée", un document de Pierre-Olivier Labbé et Olivier Barthélémy diffusé dans "Envoyé spécial" le 28 janvier.