Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Le neurologue et la "tango-thérapie"

En France, un neurologue, le docteur Turc, étudie depuis cinq ans les vertus du tango sur les malades de Parkinson. Il va faire la promotion de sa méthode auprès de ses confrères, une conférence qui tourne vite à la leçon de tango... Extrait d'"Envoyé spécial".

Voir la vidéo
FRANCE 2 / ALICE GAUVIN
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Plusieurs études l'ont montré, la pratique du tango est utile aux malades de Parkinson. En France, c'est le docteur Turc, un neurologue basé dans les Bouches-du-Rhône, qui "porte la bonne parole" auprès de ses collègues. Aujourd'hui, il est à Montpellier pour expliquer tout le bénéfice que ses confrères, et surtout leurs patients, pourront retirer de la pratique régulière du tango.

Le "neurologue-danseur"

"Quand on fait les premiers pas de tango, on nous demande de faire ce que nous, on demande à nos patients qui ont des troubles de la marche : aller en avant, se projeter en avant et marcher sur un certain rythme. La musique va les aider, elle donne un tempo qui va entraîner la stimulation." Et pour convaincre ces soignants, rien ne vaut les travaux pratiques. Très vite, la petite conférence se transforme en initiation au tango. "On m'appelle le neurologue-danseur parfois" reconnaît, dans un sourire, le docteur Turc.

Un extrait du reportage "Tango sur ordonnance", d’Alice Gauvin, Alexis Jacquet et Tatiana Daligault, diffusé dans "Envoyé spécial".