Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Envoyé spécial. Jean-Michel Jarre critique le streaming

Pour le compositeur de musique électronique, les plateformes de streaming proposent un modèle qui nuit aux auteurs et les empêchent de vivre de leur musique. Il explique pourquoi. Extrait d'"Envoyé spécial" du jeudi 3 mars à 20h55.

Voir la vidéo
FRANCE 2 / GUILLAUME CAHOUR
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il vit des droits d'auteur des 80 millions de disques qu'il a vendus à travers le monde. Jean-Michel Jarre, s’il est connu pour être en pointe des nouvelles technologies en matière de création, est beaucoup plus sceptique sur les innovations dans la consommation musicale. Le streaming, qui s'impose comme nouveau modèle pour écouter ses artistes préférés, n'a pas les faveurs du roi du synthétiseur. 

Remplir son caddie pour 10 euros par mois

Sur les plateformes de streaming, pour 10 euros par mois, on peut écouter tout ce que l'on veut sans limite, sur son ordinateur ou son smartphone, mais "quand vous allez au supermarché, est-ce que vous payez 10 euros par mois pour remplir votre caddie n'importe comment ? Non. [...] C'est exactement ce qui se passe." Le compositeur a longtemps refusé que sa musique soit disponible sur ces plateformes. Pour lui, "on ne peut plus vivre en écrivant des chansons, il y a tout un nouveau modèle économique à inventer et à créer".

Extrait de "Peut-on encore vivre de sa musique ?", un reportage de Guillaume Cahour et Emilie Denis à voir dans "Envoyé spécial", jeudi 3 mars à partir de 20h55.

(PHILIP CONRAD / PHOTO12 / AFP)