Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Ces nouveaux zoos qui euthanasient leurs animaux

En 2014, l'euthanasie d'un girafon pour consanguinité avait placé le zoo de Copenhague sous le feu des médias. Avec "les Carnets de voyage d'Envoyé spécial", retour sur une affaire polémique et enquête sur une pratique répandue : 5 000 animaux sont euthanasiés chaque année par les zoos européens.

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Franck Schrafstetter, militant de la cause animale (il préside l'ONG Code animal) est à Copenhague pour dénoncer ces nouveaux zoos obsédés de la génétique qui euthanasient leurs animaux. En février 2014, le zoo danois s'est rendu tristement célèbre avec l'affaire du girafon Marius.

Pour cause de consanguinité, le jeune animal d'un an et demi a été abattu. La décision a provoqué un tollé international – d'autant que la direction du zoo a cru bon d'organiser sa dissection en public "à des fins pédagogiques", devant des enfants... Insupportable même pour des adultes, surtout s'ils ont eu une girafe Sophie dans leur tendre enfance !

Abattre un animal d'une espèce protégée pour des questions de gènes

Au moment des faits, le directeur faisait part de son incompréhension. "On a reçu des menaces. Ils ont dit qu'ils allaient brûler le zoo. (...) C'est inacceptable." La direction refusant par la suite de s'exprimer, Envoyé spécial a interrogé en caméra cachée l'un des soigneurs. Pour celui-ci, tout a été fait pour le mieux : "On aurait pu envoyer Marius ailleurs, mais ses gènes posaient problème. On ne peut pas faire augmenter le cheptel comme ça : sur le long terme, on risquerait d'avoir une population de girafes génétiquement tarée."

Marius a donc fini en repas pour les lions... Ironie du sort, l'un de ceux qui l'ont dévoré a été lui aussi euthanasié, avec un autre adulte et deux lionceaux. Pourquoi ne pas avoir éliminé ceux-ci à la naissance ? Pour des raisons commerciales, selon le président de Code animal : "Le public est demandeur de bébés animaux." Les bébés sont importants pour le bien-être de la mère, répond le zoo, qui refuse la contraception pratiquée en France. Chaque année, 5 000 animaux sont euthanasiés dans les zoos du continent.

Des pratiques qui vous ont révoltés sur Twitter :