Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Bescherelle ta mère, le justicier des mots maltraités

Sylvain Szewczyk, 22 ans, défend la langue française avec humour et audace sur internet. Pour "Envoyé spécial", les journalistes sont partis à la rencontre de ce vengeur démasqué.

Voir la vidéo
ELISE LE BIVIC, GERARD LEMOINE / FRANCE 2
avatar
Hela KhamarouFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sylvain Szewczyk est diplômé en informatique. Lorsqu’il ne conçoit pas des jeux vidéo, il part en croisade contre les fautes d’orthographe qui pullulent partout. 

Courriers administratifs, publicités en 4 x 3, articles de journaux, réseaux sociaux, les fautes fleurissent autour de nous. Si bien que le jeune homme a décidé de les collectionner. Il les a rassemblées sur un site, Bescherelle ta mère, qui répertorie les plus belles perles en la matière.

Ce justicier autoproclamé de la langue française traque les erreurs et distribue les mauvais points, le tout saupoudré d’une pincée d’humour. Son combat, l’écriture phonétique, les correcteurs orthographiques sur smartphone, le langage SMS, la ponctuation et les fautes d’orthographe plus traditionnelles, tels les accords et la conjugaison.

Insolence revendiquée mais bien conjuguée

"Moi, j’en ai marre de voir des fautes tout le temps. C’est pour ça que je me suis rebellé contre ça. Ce que je dénonce, c’est que les gens ne se relisent même pas. Ça ne prend que cinq minutes et ça évite de passer pour des idiots." A défaut de pouvoir décerner des Bescherelle d’or, il envoie aux "fautifs" des Bescherelle dédicacés. Insolence revendiquée mais toujours bien conjuguée.

Le 8 septembre 2014, Sylvain avait même exposé au grand jour les fautes de Valérie Trierweiler dans son best-seller Merci pour ce moment.

Bescherelle ta mère se décline sur Facebook et sur Twitter, et séduit : il a près de 300 000 likes au compteur et frôle les 72 000 followers. Sur son site, voici quelques-unes des perles dernièrement recensées.  

(CAPTURE D'ECRAN FRANCE 2)