Envoyé spécial, France 2

Envoyé spécial du jeudi 8 janvier 2015

a revoir

Présenté parGuilaine Chenu, Françoise Joly

Diffusé le 08/01/2015 Durée : 01h35

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Pour des raisons de droits de rediffusion, cette émission n'est plus disponible.

Envoyé spécial a consacré son sommaire à l'attentat meurtrier survenu dans les locaux du journal Charlie Hebdo.

Caroline Fourest, journaliste-essayiste et ex-collaboratrice de Charlie Hebdo, était en plateau pour expliquer le combat quotidien de l'hebdomadaire satirique. A ses côtés, le journaliste Mohamed Sifaoui, un proche du journal. 

En duplex, Laurent Léger, grand reporter à Charlie Hebdo, a survécu à l'attentat. Il raconte l'horreur vécue de l'intérieur. 

Au sommaire de ce numéro spécial, trois reportages reviennent sur cette attaque sanglante. 

Je suis Charlie

L'histoire du journal à travers des images d'archives. Un document qui revient sur les figures emblématiques de l'hebdomadaire, ainsi que sur les déboires judiciaires et les menaces qu'il a connus. En 2006, Charlie Hebdo avait publié 12 caricatures du prophète Mahomet. Un numéro qui avait fait grand bruit et lui avait valu la colère de nombreux musulmans. En 2007, le journal est poursuivi en justice par plusieurs organisations musulmanes pour avoir publié ces dessins. Charlie obtient la relaxe. Nouveau rebondissement en 2011 avec la parution d'un numéro spécial intitulé "Charia Hebdo". La veille de la parution, la rédaction est victime d'un incendie criminel. En février 2014, Charlie se retrouve à nouveau en procès — à l'initiative, cette fois, de la Ligue de défense judiciaire des musulmans. 

La filière du 19e

Recherché par la police pour l'attaque contre Charlie Hebdo, Chérif Kouachi — l'un des deux principaux suspects de la fusillade — était connu de la justice. En 2008, il comparaissait devant la justice dans l'affaire dite de la "filière irakienne du 19e arrondissement de Paris".

Au siège de "Libération"

Les heures suivant l'attentat de Charlie Hebdo dans les locaux de Libération, ami de longue date du journal. Ce dernier avait ouvert ses portes au quotidien en novembre 2011, suite à un incendie criminel. 

 

 

 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==