Envoyé spécial, France 2

"Envoyé spécial" du jeudi 3 novembre

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 03/11/2016Durée : 02h55

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour des raisons liées aux droits de rediffusion, cette émission n'est plus disponible.

Parce qu'on ne peut pas forcément aller au bout du monde, encore moins en zone de guerre, ni éplucher les comptes d’une société ou entrer dans l’usine d’à côté pour voir ce qui s’y passe. Parce qu’il est parfois difficile de comprendre la vie de son voisin ou de ceux que l’on croise dans la rue, "Envoyé spécial" le fait pour nous : écouter, questionner, comprendre, enquêter. L’équipe du magazine nous entraîne dans ses aventures journalistiques, avec de l’investigation, des rencontres inédites, des face-à-face, des focus, du grand reportage, des portraits fouillés… 

Au sommaire le 3 novembre :

Prof à la gomme

Dans "Envoyé spécial", une plongée édifiante dans les failles du système de recrutement de l'Education nationale. En à peine quinze jours, un journaliste du magazine a été engagé comme enseignant… sans aucune qualification. De quoi se demander si les profs de vos enfants sont réellement compétents…

Après ce reportage, la ministre de l'Education Najat Vallaud-Belkacem répondait aux questions d'Elise Lucet.

13-Novembre : ce que l'on n'a pas su voir

D'où vient Daech ? Pourquoi la France a-t-elle fermé les yeux sur le rôle de l'Arabie saoudite et des Frères musulmans dans la création de l'Etat islamique ? Quels sont les signes avant-coureurs annonçant les attentats de 2015, que nous n'avons ni vus, ni entendus, ni compris ? A dix jours d'un triste anniversaire, ce sera l'événement du magazine.

Après ce document de Mohamed Sifaoui, Emmanuel Domenach, présent au Bataclan le 13 novembre 2016, était l'invité d'Elise Lucet.

Philippines : carnage d'Etat

Depuis que le président philippin Rodrigo Duterte lui-même a appelé explicitement au meurtre des dealers, la mort plane sur Manille. Les tueurs sont souvent les policiers eux-mêmes. On peut être exécuté sur simple soupçon de trafic de drogue, et personne ne se sent à l'abri. La nouvelle politique antidrogue des Philippines ressemble plutôt à un bain de sang… en trois mois, elle a déjà fait plus de 3 000 morts.

Un reportage de Pierre Monégier et Florian Le Moal. 

Enfants syriens : génération sacrifiée

Ils ont fui la guerre pour se réfugier avec leur famille en Turquie... Mais ces enfants syriens se retrouvent exploités dans des ateliers de confection.

Un reportage de Wandrille Lanos.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==