Envoyé spécial, France 2

"Envoyé spécial" du jeudi 25 mai 2017

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 25/05/2017Durée : 02h55

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Suivez le live et réagissez en direct
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L’équipe d'"Envoyé spécial" nous entraîne dans ses aventures journalistiques, avec de l’investigation, des rencontres inédites, des face-à-face, des focus, du grand reportage, des portraits fouillés…

Au sommaire

Martine part en guerre contre les hypermarchés

C’est l’incroyable histoire d’une lanceuse d’alerte de 69 ans, qui se bat seule depuis plus de vingt ans contre les hypermarchés. Martine Donnette a une revanche à prendre sur la grande distribution. En 1985, pleine d’espoir, elle avait mis toutes ses économies dans l’ouverture d’une boutique Phildar dans la galerie marchande du Carrefour de Vitrolles. Dix ans plus tard, éreintée par les pressions de l’enseigne, elle est ruinée et sa boutique définitivement fermée.

Depuis, à la tête d’En toute franchise, son association de petits commerçants, Martine Donnette se bat contre les pratiques abusives des grandes surfaces, notamment les irrégularités dans leurs projets d’implantation ou d’extension. Malgré ses petits moyens, l’ancienne commerçante n’hésite pas à attaquer en justice des géants comme Ikea, Carrefour, Intermarché ou Leclerc… 

Un reportage de Wandrille Lanos, Pauline Juvigny et Lorène Bosc.

Avec les meilleures intentions du monde

Ils partent au bout du monde en Inde, au Népal, au Cambodge… pour aider à la construction d’orphelinats, à l’installation de filtres à eau ou pour donner des cours d’anglais à des enfants défavorisés : on les appelle les "volontouristes". Ces Occidentaux "en vacances" pensent faire acte de solidarité, ils participent parfois à un business sans scrupule.

Nous avons enquêté pendant six mois sur ce business de la charité : des tour-opérateurs qui proposent des "circuits humanitaires" clés en main pour 2 000 euros avec des "étapes solidarité", des orphelinats montés de toutes pièces pour accueillir les touristes, ou encore des enfants volés à leurs parents pour jouer aux "faux orphelins"… Zoom sur ce nouveau marché de la solidarité.

Une enquête de Nicolas Bertrand, Thomas Donzel, Lorène Bosc et Marion Cantor.

Erdogan, le dieu du stade

Depuis 2010, le football, véritable religion en Turquie, est devenu un instrument de "soft power" dans les mains du président Erdogan pour promouvoir son modèle islamo-conservateur. En quelques années, le gouvernement a bâti plus d’une vingtaine de stades, la plupart dans des fiefs de l’AKP, le parti au pouvoir. Des proches du président sont placés aux postes clés de nombreux clubs de football. Après le coup d’Etat raté de juillet 2016, plus de 90 personnes, arbitres ou cadres de la fédération, ont été remerciés du jour au lendemain, sans pouvoir se défendre.

Quant aux supporters du Besiktas, connus pour leur hostilité au pouvoir, ils sont surveillés de très près. A travers le monde du football, plongez dans les dérives de la politique du président Recep Tayyip Erdogan.

Un reportage de Paul Sanfourche, Valérie Lucas et Benoît Sauvage.

Un bref moment d'optimisme

Exceptionnellement pour "Envoyé spécial", Amos Gitaï signe une version 52 minutes du long-métrage documentaire A l’ouest du Jourdain, qui est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes.

Le réalisateur israélien nous livre ses archives personnelles et inédites sur l'ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin, assassiné le 4 novembre 1995 et sa vision de l'Etat hébreu d'aujourd'hui, alors que la droite nationaliste est au pouvoir. Il donne la parole à tous ceux qui croient encore en la paix, ceux qu'il appelle les "héritiers de Rabin" et que l'on entend si peu aujourd'hui.

Un documentaire d’Amos Gitaï avec Nilaya Productions.

Chambre noire : Don McCullin

C'est l'un des photographes de presse les plus célèbres au monde : Don McCullin – Sir Don McCullin, car il a récemment été anobli par la reine d'Angleterre. Il a couvert la majorité des conflits depuis la deuxième moitié du XXe siècle, la guerre du Vietnam, la famine au Biafra… Des images de la noirceur du monde devenues mythiques. Il s'en échappe parfois en photographiant des paysages de la campagne anglaise qu'il aime tant. "Envoyé spécial" vous propose une interview rare, un témoignage très fort sur la vie de reporter de guerre.

Certaines de ces photos sont exposées à Paris, à la galerie Folia, jusqu'au samedi 27 mai 2017.

Un sujet d'Anouk Burel, Frédéric Bazille et Ghislain Delaval.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==