Envoyé spécial, France 2

"Envoyé spécial" du jeudi 25 août 2016

a revoir

Présenté parGuilaine Chenu, Françoise Joly

Diffusé le 25/08/2016Durée : 01h35

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Envoyé spécial l’été", ce sont des enquêtes et des reportages pour découvrir de nouvelles façons de voyager, des destinations méconnues, d'autres horizons, et des enquêtes aux quatre coins du monde.

Au sommaire

Les vendeurs de bords de route

Sur la route des vacances, il existe une tradition de vente typiquement estivale : les commerces des bas-côtés. Le long des départementales françaises, les échoppes des producteurs locaux fleurissent avec les beaux jours pour proposer fraises, cerises ou melons. Dans ces boutiques éphémères, ils vendent chaque jour, de juin à septembre, les fruits et légumes en direct de leurs champs. Les clients y trouvent des produits de qualité et, souvent, la gouaille paysanne de ceux qui les cultivent.

Cependant, une nouvelle concurrence s’est installée : des réseaux de vendeurs pas toujours aussi regardants sur la qualité, et prompts à dépouiller les touristes à coups de fruits déclassés ou de melons dits de Cavaillon mais provenant en réalité… d’Espagne ou du Maroc. De la séculaire "vente à la barrière" dans les boucles de la Seine aux routes des plages du sud de la France en passant par la Sicile, nous avons remonté la piste de cette drôle de tradition, symbole des vacances.

Un reportage de Gabriel Garcia et Jean-Charles Guichard.

Népal : la traque des touristes sexuels

Frappé l'an dernier par un séisme, le Népal fait face à un afflux de pédophiles venus du monde entier. Grimés en travailleurs humanitaires, une centaine d'entre eux se rendraient régulièrement dans ce petit pays montagneux pour cibler les nombreux enfants des rues. Face à ces prédateurs, la police locale est peu ou pas formée et les ONG sont en première ligne. Pendant huit mois, "Envoyé spécial" a suivi le travail d'une femme, Sulakshana Rana, et d'une cellule anti-pédophiles particulièrement efficace. Filatures, tournages en caméra cachée, recueil de témoignages... pour la première fois, le magazine a pu filmer, dans les rues de Katmandou, la traque et l'arrestation de plusieurs Français déjà condamnés par le passé en France.

Avec le commissaire Grossir, un policier français, "Envoyé spécial" a également enquêté sur la façon dont les pédophiles s'échangent des photos de jeunes Népalais sur internet. Le travail du commissaire Grossir a conduit à l'arrestation de 12 Français en trois ans dans la région. Enquête sur la nouvelle destination de prédilection des prédateurs d'enfants. 

Un reportage de Camille Le Pomellec, Sébastien Sega.

Chips : une passion dévorante

Un pétale de pomme de terre à croquer à l’apéro ou sur sa serviette de plage... La chips s’invite pour nos vacances, sans retenue et à un prix abordable. La blonde croustillante a même su se sophistiquer avec des arômes classiques ou insolites : poulet braisé, poivron-chorizo, cheddar-oignon, barbecue, caramel-beurre salé, carbonara-côte de bœuf… Les industriels affichent une santé insolente malgré le reproche qui leur est adressé : la chips serait une gourmandise trop grasse et trop salée. Sur le marché est apparue une variante aux légumes : betterave, carotte ou céleri, présentée comme une saine alternative... 

Avec 900 grammes de chips de pomme de terre consommés par an et par personne, les Français sont pourtant loin derrière les Espagnols ou les Anglais, qui grignotent des milliards de paquets par an. Comment réussit-on à être créatif autour d’un produit alimentaire aussi banal ? La recette d’une chips serait-elle plus sophistiquée qu’on ne l’imagine ? Découverte d’un produit star de nos étés.

Un reportage de Jessica Lapize, Benoît Lanet, Nils Montel et Vincent Girard.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==