Envoyé spécial, France 2

Envoyé spécial du jeudi 21 juillet 2016

a revoir

Présenté parGuilaine Chenu, Françoise Joly

Diffusé le 21/07/2016Durée : 01h30

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour des raisons liées aux droits de rediffusion, cette émission n'est plus disponible.

"Envoyé spécial l’été", ce sont des enquêtes et des reportages pour découvrir de nouvelles façons de voyager, des destinations méconnues, d'autres horizons.

Au sommaire

Labels touristiques, les revers de la médaille

A l'entrée des villages, les labels s'affichent partout : "les plus beaux villages de France", "villages fleuris", "villes gourmandes", " famille plus"... il en existe plus d'une trentaine en France. Sur le chemin de nos vacances, ils nous rassurent. Pourtant, la plupart de ces classements nous sont méconnus. Pourquoi les communes se livrent-elles une guerre pour les décrocher ? Quels sont les critères d'attribution ? Peut-on leur faire confiance ?

De Saint-Jean-Pied-de-Port à La Flotte-en-Ré, de Saint-Floret à Ploumanac'h, nous avons enquêté dans les coulisses des labels touristiques.

Un reportage de Gabrielle Dréan.

Oman, une oasis fragile 

Son nom évoque Les Mille et Une Nuits et la légende de Sindbad le Marin... Le sultanat d'Oman est en train de devenir la destination numéro 1 du Moyen-Orient. Les touristes européens, qui délaissent les autres destinations arabes pour des raisons de sécurité, se laissent de plus en plus séduire par la variété de ses paysages : fjords, plages, déserts...  L’an dernier, 50 000 Français s’y sont rendus en vacances.

Mais le développement du tourisme pose de nouveaux défis. Piscines à débordement, golfs et hôtels sont gourmands en eau, alors que le pays connaît régulièrement des périodes de sécheresse. Plus inquiétant, les pistes désertiques si prisées des touristes le sont aussi des trafiquants d'armes et des jihadistes. Au point que l'ambassade de France a relevé son seuil d'alerte sur le sud du pays, frontalier avec le Yémen.

Un reportage de Miyuki Droz Aramaki et Sylvain Lepetit.

Météo, un business au beau fixe

Elle dicte notre façon de nous vêtir le matin, conditionne nos sorties et peut gâcher nos congés : la météo fait la pluie et le beau temps dans notre existence, en particulier durant les vacances. L’engouement des Français pour les prévisions météorologiques est spectaculaire : c'est l’une des applications les plus consultées sur smartphone.

On supporte difficilement aujourd'hui une averse surprise sur la plage ou lors d'une balade à vélo… Certains font leurs propres prévisions en s’offrant une station météo individuelle, d’autres choisissent leur camping ou leur lieu de vacances en fonction des garanties de remboursement offertes en cas de pluie.

Autrefois, Météo France occupait seule le terrain, mais aujourd’hui, des start-up ont fait de la météo une activité lucrative, en développant ce qu’elles appellent la "business intelligence climatique". Elles proposent leurs services aux entreprises météo-dépendantes (fabricants de glaces, de boissons, jardineries, clubs de vacances…) afin qu'elles puissent ajuster leur offre saisonnière. En France, 25 % du PIB serait lié aux conditions météo. Enquête sur la science du beau temps… pour éviter la dépression durant ses vacances.

Rediffusion d'un reportage de Dorothée Frénot.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==