Envoyé spécial, France 2

"Envoyé spécial" du jeudi 13 avril 2017

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 13/04/2017Durée : 02h53

Voir la vidéo
Suivez le live et réagissez en direct
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

L’équipe d'"Envoyé spécial" nous entraîne dans ses aventures journalistiques, avec de l’investigation, des rencontres inédites, des face-à-face, des focus, du grand reportage, des portraits fouillés…

Au sommaire

Secrets de sondages

Les sondages sont devenus incontournables dans les campagnes électorales. Pourtant, ils se trompent souvent : victoire du Brexit, de Donald Trump ou de François Fillon aux primaires de la droite, trois événements majeurs que les instituts n’ont pas su prévoir. Quelle confiance peut-on accorder aux sondages ? Pendant plusieurs mois, une équipe d’"Envoyé spécial" a enquêté dans les cuisines des sondeurs. Elle a découvert des méthodes contestables : des sondés rémunérés qui n’hésitent pas à mentir, des questions biaisées, des chiffres manipulés.

Quels sont les secrets de fabrication des sondages ? Comment sont-ils conçus ? Jusqu’où influencent-ils les électeurs et les candidats eux-mêmes ? Mettent-ils en danger notre démocratie ? Révélations sur les secrets des oracles de la politique.

Une enquête de Lionel Poussery, Jérôme Weisselberg, Charles Maumy.

Vivarte : leur ennemi, c'est la finance

C’est une bombe sociale en pleine campagne présidentielle. Cinq ans après le fameux "Mon ennemi, c’est la finance" de François Hollande, un géant français est en train de mourir sous les coups de cette même finance. Son nom, Vivarte, est très peu connu, mais ses enseignes font partie de notre paysage : La Halle aux chaussures, La Halle aux vêtements, André, Naf Naf, Kookaï, Minelli… Toutes ces marques nous habillent de la tête aux pieds depuis des décennies.

En deux ans, le groupe a perdu 10 de ses 17 enseignes. Au moins 2 800 personnes ont été licenciées. Ce sont les plus gros plans sociaux en cours actuellement en France – sept fois plus qu’Alstom – et pourtant, personne n’en parle, ou presque. A travers le combat des syndicats et d’ex-salariés de Vivarte, nous avons cherché à comprendre comment une entreprise florissante dans les années 2000 a pu en arriver là aujourd’hui.

Une enquête d'Elise Menand.

La route de la mort

Le 8 janvier 2017, un car transportant 32 passagers portugais fait une embardée sur une nationale de Saône-et-Loire. Bilan : 4 morts et une vingtaine de blessés. Quelques mois plus tôt, 12 personnes décèdent dans un tragique accident de minibus sur cette même nationale. Depuis des années, la RCEA, la Route Centre-Europe Atlantique, est surnommée "la route de la mort" : c’est l’un des axes les plus fréquentés et les plus meurtriers de France.

En cause, des infrastructures inadaptées : de longues portions ne comportant qu’une seule voie de circulation dans chaque sens malgré la fréquentation, pas de glissière de sécurité, peu d’aires d’arrêt d’urgence.

Pourquoi les travaux décidés depuis des années avancent-ils si lentement, malgré des accidents à répétition ? Pourquoi les investissements de l’Etat tardent-ils ? Comment vit-on le long de l’une des routes les plus dangereuses de France ? Les familles de victimes, les riverains et les politiques locaux se mobilisent. Ils ne comprennent pas la lenteur des pouvoirs publics alors que des vies sont en jeu.

Un reportage de Paul Sanfourche, Vincent Piffeteau et Marielle Krouk.

A la demande de Fabrice Jacquemard, père de Louis, décédé sur la RCEA le 11 décembre 2015, le magazine se fait le relais de l’association Un but pour Logan, qui œuvre pour la sensibilisation des parents au don d’organes chez les enfants. 

Le Bamyan Ski Club

En 2010, un journaliste suisse en reportage en Afghanistan tombe amoureux des montagnes de Bamiyan (tristement célèbres pour leurs Bouddhas géants détruits par les talibans en 2001) et se met en tête d’y fonder une école de ski. Sept ans plus tard, deux skieurs afghans participent pour la première fois aux championnats du monde à Saint-Moritz et s’entraînent pour les prochains Jeux olympiques d’hiver. Le Bamyan Ski Club organise aussi la 7e édition de son étonnante course annuelle : l’Afghan Ski Challenge.

En nous racontant cette histoire d’amitié entre deux pays dont le principal point commun est d’avoir des montagnes, le journaliste Vincent Nguyen nous propose un autre visage de l’Afghanistan. Celui d’une génération tournée vers l’avenir et la paix, qui aspire à rassembler, grâce au sport, une société divisée. Et aussi à démontrer au monde entier − et en premier lieu aux Afghans eux-mêmes − que ce magnifique pays trop souvent considéré comme pauvre et arriéré n’est pas seulement un champ de bataille.

Un reportage de Vincent Nguyen.

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==