Envoyé spécial, France 2

"Envoyé spécial" du jeudi 1er septembre 2016

a revoir

Présenté parGuilaine Chenu, Françoise Joly

Diffusé le 01/09/2016Durée : 01h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Pour des raisons liées aux droits de rediffusion, cette émission n'est plus disponible.

"Envoyé spécial l’été", ce sont des enquêtes et des reportages pour découvrir de nouvelles façons de voyager, des destinations méconnues, d'autres horizons, et des enquêtes aux quatre coins du monde.

Au sommaire

Travail : tous bienveillants ?

S’assurer du bien-être de ses salariés, les consulter, leur donner le pouvoir de décision sur l’organisation du travail, sur leurs horaires, voire sur les salaires. Faire naître des entreprises où tout le monde se sourit, où les chefs, quand il en reste, s’enquièrent de l’humeur de leurs subalternes avant de débuter une réunion, et prennent le temps chaque matin de saluer chacun des employés avec un petit mot personnel. Un monde idéal impossible à atteindre ? Pas si sûr. Face au stress et, parfois, aux conséquences dramatiques qu’il a pu susciter dans certaines entreprises (suicides, absentéisme pour dépression…), plusieurs sociétés ont choisi de repenser en profondeur leur organisation pour tenir compte du bien-être de leurs salariés.

Selon les travaux d’Isaac Getz, coauteur de Liberté & Cie (éd. Fayard) et théoricien de "l’entreprise libérée", un salarié heureux serait deux fois moins malade, six fois moins absent, 55% plus créatif et neuf fois plus loyal. Des salariés bien traités, donc plus performants. Mais la recette miracle existe-t-elle ? La révolution au travail est-elle réellement en marche, ou est-ce une nouvelle astuce de management pour rendre les salariés encore plus productifs ? "Envoyé spécial" s’est rendu dans ces entreprises où il existe de très officiels "directeurs du bonheur", où le recrutement est délégué aux salariés, où les dirigeants transmettent le capital à leurs employés avant de partir en retraite. Mais aussi dans celles qui ont détourné ce mode de management pour supprimer des postes.

Un reportage de Lionel Poussery et Sylvain Pak.

Le tourisme halal

On l’a baptisé le "tourisme halal" ou encore muslim friendly, un terme inventé par les professionnels du secteur touristique il y a moins de dix ans pour qualifier ce marché en pleine expansion, qui pèse déjà plus de 145 milliards de dollars à travers le monde. S’il s’est développé notamment en Malaisie, en Turquie et aux Emirats arabes unis, des pays habitués à accueillir des touristes musulmans, il est aussi en train de conquérir l’Occident et l’Asie du Sud. Il y a encore quelques années, pour les Français musulmans, partir en vacances était synonyme de séjour dans leur pays d’origine, comme une forme de retour aux racines : Tunisie, Maroc, Algérie… Mais de plus en plus d’enfants d’immigrés comme de nouveaux convertis aiment organiser leur séjour dans le respect de leurs principes religieux.

Aujourd’hui, des hôtels halal voient le jour un peu partout en Europe, avec tapis de prière dans les chambres et repas garantis 100% halal. Des chambres d’hôtes muslim friendly apparaissent même dans les très classiques châteaux d’Anjou pour accueillir au mieux ces touristes soucieux de partir en vacances sans se couper de leur religion. En Turquie, cette nouvelle forme de tourisme est même en train de générer un énorme marché : des hôtels halal se construisent le long des côtes, avec piscines réservées aux femmes, où les portables sont prohibés pour éviter les photos en bikini ! Ce nouveau mode de voyage où les principes religieux stricts sont assumés, est-il l’expression d’une ouverture d’esprit, du vivre ensemble, celui où chacun peut trouver sa place partout à travers le monde, ou bien est-ce le reflet d’un certain renforcement communautariste ? De la Turquie à l’Australie en passant par l’Autriche, voyage à travers le tourisme halal.

Un reportage de Rim Khalifa et Julien Nativel.

Trains de vie en Inde

Avec 7 172 gares, 23 millions de voyageurs et 11 000 trains tous les jours, le réseau ferré indien est le plus important au monde. Une attraction touristique à part entière, peut-être même la plus incontournable du pays… Les trains indiens sont à l’image du sous-continent : totalement fous et démesurés. "Envoyé spécial" suit les touristes du monde entier qui osent l’aventure, pour le meilleur et pour le pire !

La rédaction d'"Envoyé spécial" vous invite à commenter l'émission sur sa page Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==