Des paroles et des actes, France 2

VIDEO. "Ne nous appelez pas les musulmans de France", s'insurge la militante Najoua Arduini-ElAtfani

Présidente de l'association "le Club XXIe siècle", Najoua Arduini-ElAtfani était sur le plateau de l'émission "Des paroles et des actes" pour promouvoir la diversité et l'égalité des chances de tous les citoyens français, indépendamment de leur origine sociale ou ethno-culturelle.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Invitée sur le plateau de l'émission Des paroles et des actes sur France 2, jeudi 23 janvier, Najoua Arduini-ElAtfani, militante et présidente de l'association "le Club XXIe siècle" a voulu rappeler que "la diversité est une richesse pour la France". 

"On est citoyen français avant tout"

Najoua Arduini-ElAtfani a défendu l'idée selon laquelle c'est la citoyenneté et non la religion qui définit l'individu en premier lieu. Au sein de son association, "on commence d'abord par expliquer qu'on est citoyen français avant tout". Au banc des accusés, les médias qui, selon elle, ont un rôle à jouer : "Quand j'entends 'musulman de France'... je ne suis pas 'musulmane de France' mais citoyenne française. De confession musulmane soit, mais d'abord citoyenne française." 

À propos du rassemblement citoyen du 11 janvier, elle a pointé du doigt les commentaires incriminant les "jeunes des quartiers", peu présents dans les rues pour défendre la liberté d'expression. "Comment vous le voyez, qu'un jeune est issu des quartiers ? Ça n'est pas écrit sur son front, vous n'en savez rien", a poursuivi la jeune femme. 

"Le poids des mots est très important"

Par ailleurs, Najoua Arduini-ElAtfani a voulu rappeler que les jeunes issus de l'immigration étaient présents lors de cette marche : "Les personnes issues de l'immigration, ça représente 10 % de la société française. Quand vous avez 4 millions de personnes dans la rue, expliquez-moi comment vous voyez les 10 % ! On aurait voulu, dans un inconscient collectif, que cette marche − en tout cas pour certains − soit plus colorée qu'elle ne l'est. Mais c'est purement et simplement mathématique." Et d'ajouter, toujours à l'encontre des médias : "Le poids des mots est très important." 

Sur Twitter, l'intervention de Najoua Arduini-ElAtfani a été très commentée : 

( CAPTURE ECRAN FRANCE 2)