Des paroles et des actes, France 2

VIDEO. Des paroles et des actes. Valls réformateur ?

Pour les acteurs de l’économie française, dans les start-up parisiennes comme dans une usine de Limoges, Manuel Valls ne convainc qu’à moitié. Il y a encore loin des paroles aux actes. Un reportage de Jeff Wittenberg.

Voir la vidéo
JEFF WITTENBERG / FRANCE 2
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au Numa, incubateur de start-up situé dans le 1er arrondissement de Paris, on apprécie le discours "pro-business" du Premier ministre. Sans être fan pour autant. Il aime les entreprises, "tant mieux, bienvenue au club" : ici, on attend les réformes. Et là, c’est "peut mieux faire". Beaucoup de "postures" peu "d’actes", c’est Emmanuel Valls qui le dit, un quasi-homonyme pas tendre pour autant.

 "Les actes ne sont pas à la hauteur des paroles"

A Limoges, dans les locaux de Starplast, une société de 65 salariés qui fabrique des pièces en plastique pour l’aéronautique notamment, le discours est différent selon qu'on est patron ou ouvrier, mais il y a toujours des doutes. Côté employeur, les réformes de Valls sont des "mesurettes", "les actes ne sont pas à la hauteur des paroles". Alors que pour les salariés, ça semble déjà bien assez : "Il est plus du côté des patrons que des salariés." Alors, Valls vrai réformateur ? De la nouvelle économie à la chaîne de montage, on hésite encore.