Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Complément d'enquête. La propagande anti-migrants de la télé hongroise

Des terroristes parmi les migrants ? Ce fantasme semble faire des ravages en Hongrie, notamment à la télévision. Le 15 octobre 2015, "Complément d'enquête" sur la "parano hongroise" et les méthodes contestables de ses médias. Extrait.

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Voit-on des terroristes partout ? Y compris chez les migrants ? Un fantasme qui nourrit une certaine psychose, notamment en Hongrie, où le discours anti-islam du gouvernement de Viktor Orban est efficacement relayé par la télévision. Extrait d'un reportage de "Complément d'enquête" sur la "parano hongroise", diffusé le 15 octobre 2015.

Lors de leur tournage près de la frontière serbe, à Röszke, les journalistes ont croisé Antal, militant d'extrême droite, qui leur montre sa trouvaille : un téléphone portable truffé de vidéos terroristes (dont une de décapitation), perdu selon lui par un migrant. Pour Antal, c'est la preuve qu'il y a des jihadistes parmi les réfugiés.

Une équipe de la télévision publique hongroise M1 arrive. Antal lui a promis l'exclusivité de son témoignage et les images de ce portable. Quelques jours plus tard, elles passent en boucle sur la chaîne. Pas d'enquête sur la provenance du téléphone, pas un mot sur les convictions d'extrême droite d'Antal, mais son "expertise" militaire qui fait passer les migrants pour une armée bien entraînée.