Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Charbon : les noirs investissements

a revoir

Présenté parNicolas Poincaré

Diffusé le 10/09/2015Durée : 01h5

Voir la vidéo

Mis à jour le , publié le

Dans quelques semaines s'ouvrira la très attendue conférence climat, que la France accueille du 30 novembre au 11 décembre 2015. La COP21, vingt et unième Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, veut aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous les pays, dans l’objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de deux degrés. Ce réchauffement "menace au moins cinquante ans de progrès dans la santé publique"dénonce une étude récente, qui qualifie l’urgence climatique de "risque potentiellement catastrophique d’une ampleur inacceptable".

Beaux discours, mauvaises pratiques ?

La volonté écologique affichée de la France n'empêche pas certaines contradictions. L'ONG Les Amis de la Terre, qui s'est lancée dans une campagne contre les investissements "sales" de grands groupes français, dénonce une "hypocrisie". Le magazine Complément d'enquête s'est interrogé sur les bonnes intentions françaises et ce qu’elles cachent.

Dans ce reportage, vous allez voir combien les pratiques des grands groupes sont loin de coller à cette volonté écologique. Par exemple, EDF ferme ses centrales à charbon en France, mais gère en Europe de l'Est l'une des plus grosses centrales à charbon de Pologne et vient de racheter une  licence pour l'extension d'une mine de lignite en Serbie. Idem pour Engie, l'ex-GDF Suez, engagée contre le réchauffement climatique au sein de la COP21. Elle est aujourd'hui au centre d'une enquête ouverte par la justice italienne sur une centrale à charbon très polluante de la région de Gênes.

Un reportage de Camille Le Pomellec, Claire Wambergue, Manon Heurtel, Vincent Kelner, Jérôme Pavlovsky, Jérôme Weisselberg et Laure Callot.

 

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==