13h15, France 2

13h15 le dimanche. La fabrique bleu Marine

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 04/10/2015Durée : 00h45

Voir la vidéo
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La vieille garde du Front national incarnée par son cofondateur Jean-Marie Le Pen n'est plus en odeur de sainteté dans son propre parti. Les dérapages plus ou moins contrôlés sur la Deuxième Guerre mondiale, les coups de gueule des anciens de l'Algérie française, les parades de nervis au crâne rasé… le FN n'en veut plus. Et du passé, il semble aujourd'hui vouloir faire table rase.

Depuis la mise à l'écart du "Menhir", sa fille Marine a les coudées franches pour diriger le parti qui lui a été offert après une élection sans grande surprise au détriment de Bruno Gollnisch, un autre vieux de la vieille du mouvement, qui a défendu bec et ongles celui qui s'estime "président d'honneur à vie". La deuxième génération Le Pen veut un nouveau Front national, sans rumeurs ni scandales, pour atteindre son but avoué, le second tour des présidentielles de 2017.

Changement ou ravalement ?

Pour réaliser son objectif électoral, la présidente du FN s'est entourée d'une jeune garde, notamment incarnée par l'énarque Florian Philippot qui écume les plateaux de télévision pour porter la parole officielle. C'est le stratège de la mutation en cours. Le magazine "13h15 le dimanche" (FacebookTwitter#13h15) diffusé sur France 2 a exceptionnellement pu suivre en coulisse d'autres hommes influents.

Vincent Fichmann, Jérôme Levy, Oktay Sengul, Mathilde Rougeron sont allés au siège du parti, en Normandie et même jusqu'à Moscou pour mieux les connaître : Nicolas Bay le secrétaire général, Steeve Briois le maire d’Hénin-Beaumont ou Aymeric Chauprade l’homme de réseau… Avec eux, le FN en apparence uni a-t-il réellement changé ou s'est-il simplement offert un ravalement de façade ?

data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==