Santé : un médicament anti-cancer à l'origine de cinq décès ?

Le docétaxel, un médicament générique prescrit dans le traitement de cancer du sein, est-il à l'origine de la mort de cinq patientes ces derniers mois en France ? L'Agence nationale de la santé a décidé de se pencher sur cette affaire.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le docétaxel, un médicament générique contre le cancer serait-il dangereux ? Alertée en août, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) enquête après le décès de cinq patientes. Ces femmes, opérées d'un cancer du sein, allaient bien et prenaient ce médicament dit de sécurité pour éviter une récidive. À l'Institut Curie, établissement où était traitée l'une des patientes décédées, les soigneurs ont arrêté d'utiliser le médicament.

L'ANSM rappelle qu'il existe une alternative

Dans un communiqué à destination des professionnels de santé, les autorités rappellent qu'une alternative à ce médicament existe, mais elle ne formule, pour le moment, aucune recommandation. Le laboratoire qui fabrique ce générique, le plus utilisé par les centres anti-cancer, se veut complètement transparent. "Dès que nous avons eu notification de ces cas, nous avons travaillé en collaboration avec l'ANSM et nous avons fourni l'ensemble des données qui étaient demandées", déclare Xavier Mesrobian, directeur général du Laboratoire Accord France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le docétaxel est une molécule utilisée dans le traitement de plusieurs cancers, notamment celui du sein et celui de la prostate. 
Le docétaxel est une molécule utilisée dans le traitement de plusieurs cancers, notamment celui du sein et celui de la prostate.  (MAXPPP)