Cyberattaques : "Il peut y avoir une interférence venant de Russie"

François-Bernard Huyghe, spécialiste en cyberstratégie, est l'invité du Grand Soir 3, ce mercredi 15 février, pour évoquer les cyberattaques venant de Russie dont se dit victime l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron.

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron s'est dit victime d'attaques informatiques venues de Russie. Y'a-t-il une réelle menace de cyberattaques russes sur la campagne présidentielle française ? "Il peut y avoir une interférence venant de Russie (...) ou d'un certain nombre de pays où il y a de plusieurs groupes de pirates dont certains sont des mercenaires qui se louent au plus offrant. Ce n'est pas forcément les autorités russes qui commandent ça même si on peut se demander si elles ne tolèrent pas l'existence d'un certain nombre de groupes de piratage", estime François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l'IRIS et spécialiste en cyberstratégie.

"Créer un engorgement"

"D'après ce que j'ai compris, il y aurait eu un piratage sur le site d'En Marche qui est fait avec un vieux Wordpress. Cette attaque aurait consisté en déni d'accès, c'est-à-dire amener des tas d'ordinateurs qu'on dirige secrètement à s'adresser en même temps à ce site pour créer un engorgement. C'est comme si vous aviez plusieurs copains qui appelaient le même numéro en même temps pour le bloquer", poursuit le spécialiste en cyberstratégie.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs médias belges ont été victimes d\'une attaque informatique, le 24 octobre 2016.
Plusieurs médias belges ont été victimes d'une attaque informatique, le 24 octobre 2016. (MAXPPP)