VIDEO. Coup de froid : des conditions difficiles pour ceux qui travaillent dehors

Parmi les personnes les plus vulnérables au froid, il y a aussi ceux qui travaillent dehors.

Voir la vidéo
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quand on travaille à Mouthe (Doubs), le village le plus froid de France, on sait à quoi l'on s'expose : -20 degrés dans la nuit, -17 degrés au réveil ce vendredi 6 janvier, ça pique un peu. Mais c'est extrêmement habituel ici. On est quand même loin des -36 degrés, le record en 1968, mais bon glissons.

Le chauffage, c'est pour les fleurs

200 kilomètres plus au nord, Épinal (Vosges) toussote. Moins 15 degrés à l'heure du facteur dont la mission est de terminer la tournée debout. "Ça glisse beaucoup, beaucoup, et c'est très dur de tenir le vélo", explique la factrice. En Bourgogne, monter un mur par grand froid, ça ne pose pas problème. Le béton s'en remet très bien. En comparaison, ce serait presque vivable sur les chantiers à Paris, même tôt le matin. Le chauffage, c'est pour les fleurs du marché. Une petite pensée pour les maraîchers.
Le JT
Les autres sujets du JT
Parmi les personnes les plus vulnérables au froid, il y a aussi ceux qui travaillent dehors.
Parmi les personnes les plus vulnérables au froid, il y a aussi ceux qui travaillent dehors. (FRANCE 3)