Paléontologie : découverte inattendue

Des fossiles exceptionnels découverts aux États-Unis laissent entendre qu'il y a 250 millions d'années, la nature aurait repris ses droits plus vite qu'annoncé, après une extinction massive d'espèces.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il y a 250 millions d'années, un gigantesque cataclysme volcanique a déferlé sur la Terre. Sous ce déluge de feu et de cendres, jusqu'à présent, les paléontologues estimaient que la quasi-totalité de la vie sur Terre avait disparu. Coup de théâtre avec la récente découverte de Paris, dans l'Idaho (États-Unis). L'analyse des fossiles retrouvés sur place par une équipe de chercheurs français donne une tout autre version de l'Histoire.

Une Terre "pas si dévastée"

"Plus on avance, plus on trouve de nouvelles choses, plus on s'aperçoit que la Terre n'était pas si dévastée que cela durant cette période", explique Arnaud Brayard, paléontologue CNRS au laboratoire biogéosciences et coordinateur des équipes. Une biodiversité bien plus riche qu'on ne l'imaginait. Les chercheurs en dressent une nouvelle carte. On y découvre les premiers reptiles, ancêtres des mammifères et des dinosaures.

Le JT
Les autres sujets du JT
paleontologie
paleontologie (FRANCE 3)