Air France-KLM : une nouvelle filiale low-cost pour faire face à la concurrence ?

Air France souhaite lancer une nouvelle compagnie low-cost. Pour ça elle cherche un accord avec le principal syndicat des pilotes, mais les négociations s'annoncent difficiles.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Booster la croissance de sa compagnie aérienne grâce à la création d'une filiale à coûts réduits. Avec ce projet Jean-Marc Janaillac, PDG du groupe Air France-KLM compte bien reconquérir les parts de marché qui lui font défaut sur les vols moyens et longs courriers. Mais cette filiale low-cost pourrait bien ne jamais voir le jour sans l'accord des pilotes.

Un milliard d'euros de bénéfice

Pour proposer des billets à des prix attractifs, la nouvelle compagnie doit afficher des coûts d'exploitations 20% moins élevés que ceux d'Air France, ce qui se traduirait par une baisse de leur rémunération. Les négociations s'annoncent donc difficiles. Argument des pilotes : le groupe a dégagé un milliard d'euros de bénéfice en 2016 bien que cela soit principalement grâce à sa compagnie partenaire néerlandaise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Avions de la compagnie Air France à Roissy
Avions de la compagnie Air France à Roissy (JOEL SAGET / AFP)