VIDEO. Famine au Soudan du Sud : "On mangeait des nénuphars", raconte une déplacée

Une équipe de France 2 s'est rendue dans ce pays touché depuis quatre ans par une guerre civile.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est l'un des pays les plus pauvres et les plus isolés de la planète, où se joue un drame à huis-clos. Devenu indépendant en 2011, le Soudan du Sud est, depuis 2013, en proie à une guerre civile d'une violence inouïe. A Bentiu, non loin de la frontière avec le Soudan, l'état de famine a été décrété en février 2017. Au moins 100 000 personnes en souffriraient dans la région de Bentiu.

Dans un camp où s'entassent 120 000 déplacés, sous la protection de soldats des Nations unies, les cas de malnutrition sont nombreux. Ce jour là, le centre de santé de l'Unicef accueille un enfant de deux ans, qui pèse à peine 5 kilos - le poids d'un nourrisson. "Il n'y avait plus rien à manger, on se nourrissait de nénuphars, il n'y a plus rien à cause de la guerre", raconte sa grande sœur, qui l'a conduit ici, cinq mois après avoir quitté leur village sur le point d'être attaqué, à 150 km de là. 

Des millions de déplacés

En quelques années, ce camp de réfugiés est devenu la deuxième ville du pays. 60% des habitants sont des mineurs. Dans l'ensemble du pays, le conflit a fait des dizaines de milliers de morts et plus de 3,5 millions de déplacés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'un reportage au Soudan du Sud diffusé le 22 mai 2017 sur France 2.
Capture d'écran d'un reportage au Soudan du Sud diffusé le 22 mai 2017 sur France 2. (FRANCE 2)