Primaire : quelle mobilisation ?

France 2 prend la température dans les bureaux de vote à Paris, dans le XVe arrondissement.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Margaux Manière est en direct d'un bureau de vote dans le XVe arrondissement, à Paris. "On a l'impression qu'il y a moins de monde, je me trouvais dans le même bureau de vote la semaine dernière, la file d'attente était impressionnante et là il n'y a personne. Certains avaient attendu 30 minutes pour voter contre 10 minutes aujourd'hui", indique la journaliste.

Plus de fluidité

Mais attention, la participation à la primaire n'est pas pour autant plus faible. "Il y a une meilleure organisation. Et au premier tour, certains électeurs se sont trompés de bureau de vote, créant des embouteillages. Il y a donc plus de fluidité, pas moins de monde, en tout cas pour ce matin", conclut-elle. Le constat est similaire à Lentilly, près de Lyon (Rhône), où la participation est supérieure à celle de la semaine dernière à la même heure.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bulletins au nom de François Fillon et Alain Juppé attendent les électeurs dans un bureau de vote de Bordeaux, le 27 novembre 2016, à l\'occasion du second tour de la primaire de la droite. 
Des bulletins au nom de François Fillon et Alain Juppé attendent les électeurs dans un bureau de vote de Bordeaux, le 27 novembre 2016, à l'occasion du second tour de la primaire de la droite.  (GEORGES GOBET / AFP)