Mémoire d'écran : les taxis dans le rétroviseur

Dans son rendez-vous "Mémoire d'écran", France 2 s'intéresse ce lundi aux taxis. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

5 septembre 1914, les taxis de la Marne sont réquisitionnés par le général Gallieni pour transporter les soldats au front. Moins impressionnante que les grandes batailles, la circulation parisienne est quand même un combat quotidien. Et pas question de s'improviser chauffeur. En 1961, la télévision visite une école un peu particulière. Des apprentis taxis apprennent par coeur les rues parisiennes, où elles commencent, où elles finissent.

Les années 70 signent le début des ennuis

Parmi les apprentis, des Savoyards. C'est une tradition qui remonte au début du siècle. Les hommes sont taxi à Paris l'hiver et reviennent aux champs l'été. Et s'il y a bien quelque chose qui a intrigué les journalistes pendant des décennies, ce sont les femmes chauffeurs de taxi. "Prendriez-vous aussi facilement ce taxi si une femme était à son volant ?", voici une question qu'on pose aux clients en 1966. Dans les années 70, c'est le début des ennuis pour la profession : le prix de l'essence, les bouchons parisiens et la concurrence. Dans un premier temps ce sont les scooters, puis viennent ensuite les VTC.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'application Uber utilisée depuis une tablette, le 5 mars 2014, à Washington (Etats-Unis). 
L'application Uber utilisée depuis une tablette, le 5 mars 2014, à Washington (Etats-Unis).  (BLOOMBERG / BLOOMBERG / GETTY IMAGES)