Fruits confits : délices de fêtes

Les fruits confits sont incontournables en Provence, et beaucoup d'entre nous n'imaginent pas tout le travail qu'il y a derrière.   

Voir la vidéo
FRANCE 2
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au coeur des Gorges du Loup, sur les hauteurs de Grasse, il est un paradis où l'on sait sublimer ces agrumes. Pour ces clémentines, comptez 45 jours de patience. "On les a d'abord lavées, passées à la vapeur, et après une cuisson tous les trois jours pendant deux minutes" explique Diego Sciacca, confiseur. Après ces multiples bains, les fruits sont chauffés, et trempés une dernière fois dans un sirop. "Il faut un peu le faire macérer, c'est juste un bain" poursuit Diego Sciacca. 

Une fabrication restée inchangée

Cette confiserie est l'une des plus anciennes de la Côte d'Azur. Autrefois moulin à farine, puis parfumerie, l'usine s'est transformée après la Première Guerre mondiale, en 1921. Aujourd'hui, la fabrication est inchangée, toujours dans ces chaudrons en cuivre. Les ateliers sont ouverts au public, qui découvre les secrets de la transformation des clémentines. Autre étape de la visite, la fabrication des fleurs confites, notamment la violette, qui devient un bonbon, sous les yeux des visiteurs.
Le JT
Les autres sujets du JT
À Dresde, dans l\'est de l\'Allemagne, la spécialité à goûter absolument est le \"Christstollen\", un gâteau traditionnel contenant notamment des fruits secs et confits ainsi que de la pâte d\'amande.
À Dresde, dans l'est de l'Allemagne, la spécialité à goûter absolument est le "Christstollen", un gâteau traditionnel contenant notamment des fruits secs et confits ainsi que de la pâte d'amande. (France 2)