François Fillon poursuit sa campagne à Tourcoing, la ville de Gérald Darmanin

Malgré les soupçons d'emplois fictifs concernant les proches de François Fillon, le candidat de la droite semble afficher une volonté de passer coûte que coûte. Alors qu'hier, jeudi, le Parquet national financier a annoncé que les éléments de l'enquête ne permettaient pas de classement sans suite, le candidat est reparti en campagne à Tourcoing.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sur le perron de la mairie de Tourcoing (Nord), les supporters de François Fillon ont bien du mal à se faire entendre. Car en face, il y a l'éternel bruit des casseroles. Ce vendredi matin encore, des dizaines de manifestants, principalement du Parti communiste, sont venus exprimer leur colère. "Comment on peut venir dans une ville où il y a autant de misère, autant de chômage, et avoir les casseroles qu'il a?" s'insurge cet opposant.

En visite chez le sarkozyste Gérald Darmanin

Durant quelques minutes, ils envahissent le haut de la mairie, mais ils ne pourront pas aller plus loin. François Fillon, lui, arrive par une porte dérobée, et refuse de répondre aux questions des journalistes. Le candidat est en visite chez le sarkozyste Gérald Darmanin et il est venu parler sécurité. Fidèle à lui-même, François Fillon fait la sourde oreille à la critique et garde le cap jusqu'à la présidentielle. Dehors, les forces de l'ordre se sont déployées pour encadrer les manifestants. Pour François Fillon, difficile de rester audible sur le fond dans un contexte si tendu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat Les Républicains à l\'élection présidentielle, François Fillon, lors d\'un meeting à Compiègne (Oise), le 15 février 2017.
Le candidat Les Républicains à l'élection présidentielle, François Fillon, lors d'un meeting à Compiègne (Oise), le 15 février 2017. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)