Quimper : rassemblement des Bretons

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 02/11/2013Durée : 00h40

Voir la vidéo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Toutes noscondoléances. Autre grand titre, la journée de colère bretonne. Le rassemblement le plus important s'est tenu à Quimper. Ils étaient 10 000 selon la préfecture, 30 000 bonnets rouges selon les organisateurs.

La manifestation vient de commencer. Plusieurs dizaines de casseurs défient les forces de l'ordre. Protégeant la préfecture, les CRS reçoivent une pluie de projectiles. Des pots de chrysanthèmes apportés par les manifestants. Puis ils s'attaquent aux palissades métalliques. Les forces de l'ordre réagissent. Elles dégoupillent des grenades lacrymogènes. Le nuage irritant ne suffit pas. C'est a coup de canons a eaux que les CRS dispersent la foule sous le regard de manifestants qui pour certains justifient.

Il est plus que temps que ça bouge, on en a marre. On est artisans. Tout le monde en a marre.

On est obligé de faire du bruit sinon on ne nous écoute pas.

Mais tout le monde n'est pas de cet avis. Au milieu des casseurs, un homme tente d'apaiser les esprits et de raisonner les plus extrémistes. Ils ont débordé une manifestation que les organisateurs voulaient pacifique. Plusieurs blessés sont pris en charge.

Il est hors de question de les laisser faire. Il y a déjà deux blessés, c'est inadmissible.

En milieu de journée, c'est pourtant dans le calme que le rassemblement avait commence. De toute la Bretagne, les tracteurs, les camions convergent vers le Finistère dans une ambiance bon enfant. Le bonnet rouge, signe de ralliement à la contestation est distribue par centaines.

Cinq euros le bonnet, qui veut des bonnets.

A 15 heures, ils sont plus de 15 000 place de la Résistance, drapeaux bretons à la main. Sur une bâche on peut lire : "Hollande démission" et en breton "Trop c'est trop".

On souhaite défendre l'emploi et la Bretagne. Il y a trop de plans sociaux, des gens qui perdent leur boulot. C'est une manière d'être solidaire.

2 heures de défilé dans le calme pour des milliers de personnes. Vers 17H30 les organisateurs ont annonce la dispersion anticipée.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==