Wauquiez refuse d’appliquer le plan formation de Hollande

La région Auvergne-Rhône-Alpes ne sera pas partenaire du "plan d’urgence pour l’emploi" du chef de l’Etat

(Laurent Wauquiez estime qu’il n’est pas le "sous-traitant" du gouvernement © Maxppp)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 Pour mettre en place les 500.000 formations supplémentaires pour des chômeurs peu qualifiés, François Hollande a besoin des régions. Ce sont elles qui détiennent les manettes de la formation.

Mais il y a un rebelle : Laurent Wauquiez. "Je ne suis pas le sous-traitant du gouvernement ", lance, bravache, le nouveau président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il refuse d’appliquer ce plan de formation. Motif : "C’est n’importe quoi!  - s’emporte le numéro 2 des Républicains - avec 2000 euros par chômeurs, on a de quoi payer 6h d’anglais !" .

A la place, il va verser des aides aux entreprises, assorties de clauses sociales. Laurent Wauquiez a une idée derrière la tête, il veut faire de sa région un laboratoire de ses idées avec deux obsessions : diminuer la dépense publique et faire du social mais pas de "l’assistanat".