"Toutes les questions seront posées et (...) parmi d'autres la question du regroupement familial peut être posée", a expliqué Manuel Valls, pour tenter d'éteindre la polémique suscitée par ses propos tenus lors du séminaire gouvernemental de rentrée, du lundi 19 août.

Qu'est-ce que le principe du regroupement familial ? Ils concernent les étrangers, qui résident légalement en France. Leurs familles, enfants ou conjoints, peuvent alors les rejoindre. 

Un thème sensible dont le débat politique français, car le regroupement familial est parfois perçu comme la principale cause d'immigration. Pourtant, c'est faux, sur les 200 000 titres de séjour délivrés chaque année, 15 000 en moyenne le sont au titre du regroupement familial. La tendance est même à la baisse : plus de 17 000 visas délivrés en 2007, moins de 13 000 en 2011.

Depuis le décret initial, signé en 1976 sous Valéry Giscard-d'Estaing, les critères ont été durcis. Il faut résider en France depuis 18 mois, gagner au moins le Smic et avoir un logement décent. Le regroupement familial reste un droit garanti par la convention européenne des droits de l'Homme.

Le regroupement familial s'élève à 15 000 titres de séjours en moyenne chaque année sur les 200 000 visas délivrés par la France. 
Le regroupement familial s'élève à 15 000 titres de séjours en moyenne chaque année sur les 200 000 visas délivrés par la France.  ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)