VIDEO. Pour Nicolas Dupont-Aignan, "Marine Le Pen n'a pas des propos d'extrême droite"

Le président de Debout La République, mouvement souverainiste se réclamant du gaullisme, estime toutefois que le Front national "reste d'extrême droite".

Voir la vidéo
I-TELE
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comme son père Jean-Marie Le Pen lorsqu'il était président du Front national, Marine Le Pen est partie en guerre contre l'étiquette "extrême droite" attachée à son parti. Elle menace de poursuivre en justice ceux qui emploient ce terme pour désigner le FN. Pour Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La République, le Front national "reste d'extrême droite puisque son président [d'honneur] reste toujours Jean-Marie Le Pen". Cependant, a jugé l'ancien candidat à l'Elysée, vendredi 4 octobre sur i-Télé, "Marine Le Pen n'a pas aujourd'hui des propos d'extrême droite"

Le souverainiste a expliqué qu'un rapprochement entre son parti et le FN n'était pas impossible, mais qu'il pourra avoir lieu quand le Front national "ne sera plus d'extrême droite""Ma ligne est très simple", a expliqué le député-maire de Yerres (Essonne). "Je suis patriote et gaulliste. Et les gaullistes ne peuvent pas s'allier à un parti dont Jean-Marie Le Pen est toujours président d'honneur. Ce n'est pas possible." Mais, a-t-il nuancé, "il n'y a jamais de non ferme et définitif". "Ce n'est pas à moi de changer. Je suis patriote et républicain. C'est au Front national de changer. Marine Le Pen doit choisir."

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La République, arrive à l'Elysée (Paris), le 6 mai 2013.
Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout La République, arrive à l'Elysée (Paris), le 6 mai 2013. (FRED DUFOUR / AFP)