Les journalistes leur ont posé beaucoup de questions, mais ils n'ont obtenu aucune réponse. Aucun ministre n'a voulu commenter les sujets polémiques qui agitent le gouvernement à la sortie du Conseil des ministres, mercredi 27 juin.

Claude Bartolone élu président de l'Assemblée nationale sans les voix des écologistes, fâchés de se voir refuser la présidence de la commission du Développement durable ? Les membres du Groupe de sécurité de la présidence de la République qui laissent à Paris leurs armes pour la protection rapprochée de François Hollande lors du sommet de Rio ? La revalorisation limitée du smic, de 2%, qui suscite l'ire des syndicats et les critiques de certains partis politiques ? Aucun commentaire...

Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lors du Conseil des ministres, le 27 juin 2012, à l'Elysée (Paris).
Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, lors du Conseil des ministres, le 27 juin 2012, à l'Elysée (Paris). (THIBAULT CAMUS / AFP)