VIDEO. François Hollande chahuté à son arrivée à Carmaux, la ville de Jean Jaurès

De nombreux habitants ont sifflé le président de la République venu célébrer le centenaire de la mort du socialiste.

Voir la vidéo
POOL
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Hollande a essuyé des sifflets à son arrivée à Carmaux (Tarn), mercredi 23 avril, où il devait rendre hommage à Jean Jaurès, à l'occasion du centenaire de sa mort. Le chef de l'Etat est descendu de voiture pour saluer les habitants, massés derrière des barrières. Mais beaucoup d'entre eux étaient mécontents de l'important dispositif policier qui les maintenait éloignés de la place Jean-Jaurès.

D'autres étaient là pour dénoncer la politique engagée depuis deux ans par François Hollande. "Vous ne tenez pas vos promesses, a lancé une femme au président. Jaurès, il ne parlait pas comme vous."

"On est déçus, monsieur le président"

"On est déçus, monsieur le président, a confié une habitante au chef de l'Etat. En 2012, on était là et aujourd'hui, on ne peut même pas aller au dépôt de la gerbe." Après avoir échangé quelques mots avec eux et serré quelques mains, le président - qui a aussi reçu quelques encouragements - est remonté dans sa voiture pour rejoindre la place. Quelques minutes plus tard, il expliquait aux journalistes que le quartier avait été bouclé "pour des raisons protocolaires".

François Hollande a été chahuté par des habitants, lors de son arrivée à Carmaux (Tarn), mercredi 23 avril, pour le centenaire de la mort de Jean Jaurès.
François Hollande a été chahuté par des habitants, lors de son arrivée à Carmaux (Tarn), mercredi 23 avril, pour le centenaire de la mort de Jean Jaurès. (POOL / FRANCETV INFO)