La guerre des chefs est bien lancée à l'UMP. François Fillon annonce dans une interview à paraître le 1er juillet dans Le Journal du dimanche qu'il est candidat à la présidence du parti. Un poste clé qui suscite bien des ambitions.

Plus d'une fois, même en pleine campagne présidentielle, il avait affiché sa différence avec Nicolas Sarkozy. En visant la tête de l'UMP, l'ancien locataire de Matignon se positionne pour la présidentielle de 2017.

François Fillon à Bordeaux (Gironde), le 8 juin 2012.
François Fillon à Bordeaux (Gironde), le 8 juin 2012. (JEAN-PIERRE MULLER / AFP)