VIDEO. Estrosi promet d'abandonner son mandat de député "très rapidement"

Le nouveau président Les Républicains de la région Paca a expliqué, mercredi sur France Info, qu'il attendait  "les analyses juridiques" du recours fait par le Front national après les élections régionales de décembre.

Cette vidéo n'est plus disponible

Mis à jour le , publié le

Pourquoi Christian Estrosi est-il toujours député, alors qu'il s'était engagé à quitter ce mandat après son élection à la tête de la région Paca ? Interrogé, mercredi 20 janvier sur France Info, le nouveau président de région Les Républicains a tenu à s'expliquer. 

"Je tiendrai ma promesse, bien évidemment"

"Dès que nous aurons terminé toutes les analyses juridiques pour savoir ce qui est fondé ou ce qui ne serait pas fondé dans le recours du Front national [concernant le résultat des régionales], dans les instants qui suivront, je quitterai mon mandat parlementaire, c'est-à-dire dans très, très peu de temps", a-t-il détaillé. 

"J'ai décidé de quitter mon mandat parlementaire et ça sera chose faite très rapidement. (...) C'est une promesse que je respecterai beaucoup plus rapidement que ce que certains l'imaginent", a-t-il ajouté. Et de renchérir : "Je tiendrai ma promesse, bien évidemment."

Christian Estrosi devrait ainsi suivre l'exemple de sa collègue Les Républicains Valérie Pécresse. La nouvelle présidente de la région Ile-de-France a annoncé, mardi soir, avoir démissionné "officiellement" de son mandat de députée. Elle a, elle aussi, connu "un contretemps" à cause d'un recours contre son élection aux régionales.

Le président Les Républicains de la région Paca, Christian Estrosi, le 18 décembre 2015 à Marseille, après son élection.
Le président Les Républicains de la région Paca, Christian Estrosi, le 18 décembre 2015 à Marseille, après son élection. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)