VIDEO. "En tant que ministre de la Justice, Taubira ne restera pas dans l'histoire", estime Dati

L'ancienne ministre de la Justice était l'invitée de France Inter, mercredi, pour commenter la démission de Christiane Taubira.

FRANCE INTER

Mis à jour le , publié le

"Vous restez dans l'histoire en fonction de ce que vous avez fait ou pas fait." L'ancienne garde des Sceaux, Rachida Dati, a dressé, jeudi 28 janvier sur France Inter, un bilan sévère du passage de Christiane Taubira au ministère de la Justice. "Quelle est la réforme marquante, le texte qu'elle a porté au nom du ministère ?", s'interroge l'élu Les Républicains.

"Aucune politique pénale"

"Elle a fait voter le mariage pour tous, mais en tant que ministre de la Justice, elle ne restera pas dans l'histoire, parce qu'elle n'a fait aucune réforme, aucune politique pénale", estime-t-elle, avant de balayer la contrainte pénale, objectée par la journaliste de France Inter. 

"La contrainte pénale ? Invitez des magistrats et l'administration pénitentiaire, ils vous diront le bilan de la contrainte pénale", réplique Rachida Dati. Même l'augmentation des effectifs ou le maintien du budget ne trouvent pas grâce à ses yeux : "Vous pensez qu'augmenter les effectifs, cela donne une efficacité ?"

L'ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati, le 6 octobre 2014 à Paris.
L'ancienne ministre de la Justice, Rachida Dati, le 6 octobre 2014 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)