SUCCESSION A L'UMP - Il "respecte" le choix de Xavier Bertrand, qui a annoncé dimanche 16 septembre renoncer à la tête de l'UMP. Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a rappelé dimanche sur TF1 que le congrès du parti en novembre sera un "congrès de clarification" pour "choisir celui qui sera le leader de l'opposition entre 2012 et 2015". Pour lui, il ne s'agit pas d'une "primaire pour 2017 avant l'heure".

Il a également dénoncé la manifestation anti-américaine de salafistes, la veille à Paris, en demandant que "toute la lumière soit faite sur les raisons qui peuvent expliquer qu'une telle manifestation non autorisée puisse se réaliser en plein Paris, à quelques mètres de l'Elysée".

Jean-François Copé, le 13 septembre 2012, lors d'une réunion avec des militants de l'UMP à Paris.
Jean-François Copé, le 13 septembre 2012, lors d'une réunion avec des militants de l'UMP à Paris. (THOMAS PADILLA / MAXPPP)