"Atterré", "catastrophé"... François Hollande sous le choc après la sortie du livre de Valérie Trierweiler

Le chef de l'Etat, pris par surprise par les révélations de son ex-compagne, est confronté à une tempête médiatique catastrophique pour son image.

Le président François Hollande, lors d\'un déplacement à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) le 2 septembre 2014.
Le président François Hollande, lors d'un déplacement à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) le 2 septembre 2014. (ETIENNE LAURENT / AFP)
avatar
Marie-Violette BernardFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Dévastateur." La sortie du livre Merci pour ce moment, où Valérie Trierweiler raconte son passage à l'Elysée, écorne sérieusement l'image de François Hollande. Le président aurait d'ailleurs été très affecté par les attaques de son ex-compagne, précise le Parisienjeudi 4 septembre. Entre colère, surprise et déception, le chef de l'Etat a du mal à faire face à ce portrait assassin.

"Le président n'a rien vu venir"

Le livre confession de Valérie Trieweiler a été écrit dans le plus grand secret et imprimé en Allemagne, pour éviter les fuites. Sa parution, annoncée mardi 2 septembre sur le compte Twitter d'une journaliste de LCP, a donc pris tout le monde de court. Y compris François Hollande."Le président n'a rien vu venir, il a appris la nouvelle, hier matin, comme tout le monde. Il ne sait pas ce qu'il y a dedans", indiquait mercredi un membre de son entourage au Parisien

Valérie Trierweiler l'avait menacé de se venger par écrit au moment de leur rupture, ajoute le quotidien. Mais après le tweet annonçant la sortie de son ouvrage, elle a appelé le président pour le prévenir, rapporte RTL

"Je suis catastrophé"

François Hollande se serait procuré un exemplaire de Paris Match dès mardi après-midi. Et la lecture des morceaux choisis de Merci pour ce moment a été douloureuse. "Je suis catastrophé", a-t-il écrit par SMS a une amie du couple, rapporte le Parisien jeudi 4 septembre. La veille, un membre de son entourage le décrivait comme "atterré" par la nouvelle.

Une morosité contagieuse : ses collaborateurs estiment que le livre est "dévastateur" pour l'image du chef de l'Etat"Il est condamné. C'est une forme d'oraison funèbre. Elle [Valérie Trierweiler] est inarrêtable, elle a encore tous leurs textos. Il ne peut pas tenir trois ans comme ça...", souffle un responsable du Parti socialiste, cité par le Parisien

"Condamné à faire face" à la controverse

Le président "conteste" le portrait dressé par Valérie Trierweiler dans Merci pour ce moment, selon RTL. Mais il n'a toutefois pas l'intention de réagir publiquement aux attaques de son ex-compagne.

"Hollande ne se défendra jamais et elle le sait. Il ne donnera pas sa version, car il est trop pudique pour cela. Ce qu'elle fait à cet homme avec lequel elle a partagé dix ans de sa vie est dégueulasse. Elle abaisse la fonction", affirme une amie du couple citée par le Parisien.

Si le sujet est soigneusement évité à l'Elysée, l'entourage de François Hollande a toutefois été averti qu'il ne comptait pas porter plainte. Le président serait à présent "condamné à faire face", conclut le quotidien.