Primaire de la droite : un débat en famille

Une équipe de France 2 a passé la soirée du débat, jeudi 17 novembre, avec des électeurs républicains pas forcément d'accord sur le choix du candidat.

Voir la vidéo
France 2

Mis à jour le , publié le

En cette soirée de débat de la primaire de la droite, jeudi 17 novembre, c'est un peu l'inverse des sept familles : sept candidats pour une seule famille politique. Et ici, bien qu'on soit tous des électeurs républicains, on soutient tous un candidat différent. "Moi, je suis pour Jean-François Copé", dit un homme. Un autre : "Moi, François Fillon". Plus loin, une femme dit être pour Nicolas Sarkozy. D'autres sont pour Bruno Le Maire ou Alain Juppé.

Beaucoup de débats

Au début de l'émission, l'écoute est religieuse puis le débat va créer le débat. "Mais non, tout le monde n'est pas contre Nicolas Sarkozy, il dit la vérité aux Français", s'exprime une femme. "Juppé est dans un consensus mou", tacle un homme, soutien de Fillon, selon lui "plus fédérateur, plus lucide, plus mobilisateur". Mais hier soir, ce sont surtout les thèmes de l'éducation et de l'intégration qui ont fait réagir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sept candidats à la primaire à droite : Jean-Frédéric Poisson, François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, Alain Juppé et Jean-François Copé..
Les sept candidats à la primaire à droite : Jean-Frédéric Poisson, François Fillon, Nathalie Kosciusko-Morizet, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, Alain Juppé et Jean-François Copé.. (AFP)