VIDEO. Nadine Morano tente d’empêcher Rachid Nekkaz de payer une amende anti-niqab

L'altercation a eu lieu lorsque le promoteur immobilier algérien, adepte des coups médiatiques, est arrivé devant l'hôtel des impôts de Toul (Meurthe-et-Moselle).

Voir la vidéo
FRANCE 3
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le face-à-face était tendu, vendredi 14 octobre, devant l'hôtel des impôts de Toul (Meurthe-et-Moselle). L'eurodéputée Nadine Morano a en effet tenté de barrer le chemin à l'homme d'affaires algérien Rachid Nekkaz venu payer l'amende d'une femme verbalisée pour port du niqab.

L'altercation a eu lieu lorsque le promoteur immobilier, adepte des coups médiatiques, a brandi une enveloppe contenant "un chèque" pour payer la "1 170e amende d'une citoyenne française" verbalisée pour port du niqab. C'est la police, appelée sur les lieux, qui a demandé à l'élue du parti Les Républicains de s'écarter pour laisser passer Rachid Nekkaz.

Discussion houleuse

"Vous utilisez une faille de cette loi pour inciter à violer la loi française qui interdit de porter le voile intégral", a tenté d'expliquer Nadine Morano. "Je ne fais qu'appliquer la loi", lui a alors répondu Rachid Nekkaz, qui n'en est pas à ses débuts.

L'homme d'affaires algérien considère que la verbalisation des femmes en niqab sur la voie publique est une atteinte aux libertés. L'antagonisme entre Nadine Morano et lui n'est pas récent : l'ancienne ministre demande l'expulsion de Rachid Nekkaz du territoire français.

.

Nadine Morano et  Rachid Nekkaz devant la Trésorerie de Toul (Meurthe-et-Moselle), le 14 octobre 2016
Nadine Morano et  Rachid Nekkaz devant la Trésorerie de Toul (Meurthe-et-Moselle), le 14 octobre 2016 (MAXPPP)