VIDEO. Nadine Morano s'excuse auprès des Français et accuse Sarkozy de "faute politique majeure"

L'eurodéputée, qui a refusé de présenter ses excuses mercredi aux responsables de son parti, l'a fait jeudi sur le plateau de TF1.

Voir la vidéo
TF1
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Nadine Morano a envie de se battre et reste sur sa ligne, après avoir été privée de son investiture aux élections régionales dans le Grand Est par son parti Les Républicains. L'eurodéputée, qui a refusé de présenter ses excuses, mercredi, aux responsables de son parti, l'a fait jeudi 8 octobre sur le plateau de TF1, mais à destination des Français.

"Si des Français ont été blessés, parce qu'il y a sans doute des Français qui ont pu être blessés (...), je n'ai jamais voulu blesser quelqu'un, mais là, je vous le dis sur votre plateau, je n'ai pas fait de lettre, mais si des Français ont été blessés, je m'en excuse auprès d'eux", a dit Nadine Morano.

"Ma phrase a été manipulée"

L'eurodéputée a aussi jugé que Nicolas Sarkozy avait commis une "faute politique majeure" en ne laissant pas "vivre le débat". "J'ai été profondément choquée. Ma phrase a été manipulée. Quand j'entends Nicolas Sarkozy dire 'La France n'est pas une race', je n'ai jamais dit ça, ça me choque. Lui qui avait pourtant une liberté d'expression (...). Je crois qu'il fait une faute politique majeure que de dire ça et de ne pas laisser vivre le débat", a affirmé Nadine Morano.

 

 

 

 

Nadine Morano au Parlement européen le 7 octobre 2015 à Strasbourg
Nadine Morano au Parlement européen le 7 octobre 2015 à Strasbourg (PATRICK HERTZOG / AFP)