Nadine Morano persiste et fait campagne

Elle a tenu ce dimanche 11 octobre un meeting dans l'Est alors que son parti, Les Républicains, lui a retiré son investiture pour les élections régionales. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Nadine Morano ne cède rien. Celle qui s'est vu retirer son investiture aux élections régionales dans l'Est a tenu meeting, ce dimanche 11 octobre, dans son département de Meurthe-et-Moselle, comme si elle était en campagne. Oui, "les races existent", persiste-t-elle avant de se poser en victime expiatoire après la polémique sur ses propos.

Règlement de comptes avec Nicolas Sarkozy

Nadine Morano ne connaît pas la demi-mesure. Candidate à la primaire de la droite, c'est surtout avec Nicolas Sarkozy, son ancien champion, qu'elle est venue régler ses comptes. Lui qui l'attaquait il y a trois jours à Béziers. "Tant que je serai président de notre famille, personne ne portera le drapeau de ma famille en prétendant que la France, c'est une race", commentait alors le président des Républicains. Une "soldate" qui se sent lâchée peut devenir dangereuse, Nicolas Sarkozy le sait. Ce dimanche matin, il ménageait Nadine Morano et rappelait qu'elle faisait toujours partie de sa famille politique.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Nadine Morano, le 7 septembre 2015. 
Nadine Morano, le 7 septembre 2015.  (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)